Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
1
BNP PARIBAS DANS LE ROUGE À LA MI-SÉANCE
BNP PARIBAS DANS LE ROUGE À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 recule de 0,15% à 4.445,47 points vers 12h30 dans un marché peu actif (moins de 1,0 milliard d'euros échangés sur les 40 valeurs sur Euronext).

Les marchés d'actions sont sans direction à la veille des élections européennes qui ne sont pas sans risque, et de la publication (après la clôture en Europe) des minutes du dernier FOMC alors que le débat est vif au sein des responsables de la Fed sur le calendrier d'un début de resserrement monétaire aux Etats-Unis.

* Les technologiques (+0,61%), les pétrolières (+0,57%), les transports et loisirs (+0,53%) sont en tête des hausses sectorielles en Europe.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (+1,38%), ALCATEL-LUCENT (1,27%) et TOTAL (+1%) sont en tête des hausses du CAC 40.

* BNP PARIBAS lâche 1,61% et signe la plus forte baisse du CAC 40. Selon des informations de la presse américaine, les autorités américaines réclament plus de cinq milliards de dollars (3,6 milliards euros) à BNP Paribas pour mettre fin aux différentes enquêtes sur ses affaires avec des pays sous embargo. La banque n'a pas fait de commentaire

* Comme la veille, les produits de base (-0,51%), les télécoms (-0,36%) et la distribution (-0,33%) accusent les plus fortes baisses sectorielles en Europe.

A Paris, ORANGE (-2,4%) poursuit une correction engagée mardi après que Vodafone, le numéro deux mondial de la téléphonie mobile, a dit s'attendre à une baisse de résultat opérationnel pour l'exercice 2014-2015 en raison de lourds investissements nécessaires à la modernisation de ses réseaux.. Orange avait gagné plus de 41% depuis ses plus bas de l'année et depuis l'ouverture d'un gap haussier (9,298/10,235 euros) ouvert le 4 mai, le titre évolue au-dessus de ses moyennes mobiles 20 et 50 jours (11,877/11,089).

* GEMALTO (-1,62%), qui a été retiré mardi de la "conviction buy list" de Goldman Sachs, qui reste à l'achat, accuse la 2e plus forte baisse du CAC 40.

* NEXANS perd 2,23% et poursuit une correction entamée il y a une semaine et, depuis la clôture de mardi, le titre est passé sous sa moyenne mobile 20 jours pour se rapprocher de la moyenne mobile 50 jours.

(Raoul Sachs)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gacher le mercredi 21 mai 2014 à 13:50

    AREVA n'a plus aucun savoir faire. Une bande de gamins immatures et incompétents qui ne pense qu'a embaucher des plus nuls qu'eux pour paraitre compétent. Anne Lauvergeon est un exemple de l'imbécilité qui va de haut en bas.