Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
1
LA BOURSE DE PARIS ORIENTÉE À LA HAUSSE À LA MI-JOURNÉE
LA BOURSE DE PARIS ORIENTÉE À LA HAUSSE À LA MI-JOURNÉE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, en hausse à la mi-journée comme l'ensemble des grandes Bourses européennes, soutenue par les chiffres encourageants de la croissance en France et en Allemagne au quatrième trimestre.

A 13h05, l'indice CAC 40 gagne 0,49% à 4.333,94 points.

* EDF (+3,53%) et RENAULT (+2,33%) poursuivent leur hausse et signent les deux meilleures performances du CAC 40, au lendemain de l'annonce de résultats jugés encourageants.

* TECHNICOLOR s'adjuge 7,65% et signe la plus forte hausse du SBF 120, soutenu par la décision de Morgan Stanley de relever sa recommandation sur le titre à "surpondérer" contre "pondération en ligne". Le broker estime que les revenus générés par la division Technologie du groupe seront tirés par une meilleure valorisation de ses brevets.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (+2,22%). La banque, dont les résultats ont été salués mercredi, poursuit sa tendance haussière. Le titre bénéficie également de la décision d'UBS de passer à l'achat sur la valeur. Le broker souligne que si la période 2011-2013 a été consacrée à l'assainissement du bilan de la banque, 2014 sera axé sur la profitabilité.

* PUBLICIS prend 2,19% porté par l'annonce la veille d'un probable retour de cash à ses actionnaires une fois achevée la fusion avec OMNICOM.

* Contre la tendance, PERNOD RICARD perd 1,12% et signe le plus fort repli du CAC 40 sur des prises de bénéfices après avoir gagné près de 2% la séance précédente, porté par l'annonce d'une hausse de 2% de sa croissance organique au deuxième trimestre.

* BNP PARIBAS cède 1,1%, des brokers ayant abaissé leurs recommandations sur le titre au lendemain de la publication de comptes du quatrième trimestre plombés par l'annonce inattendue d'une provision de 1,1 milliard de dollars.

* AB SCIENCE perd 2,32% à 12,2 euros et signe la plus forte baisse du SBF 120. La valeur, prise dans un canal entre 12 et 12,5 euros depuis plusieurs séances, se repose sur la borne basse de ce canal après avoir échoué à en sortir avec conviction par le haut en début de séance. Le groupe publiera son chiffre d'affaires annuel après la clôture.

* IMERYS recule de 1,7% au lendemain de la publication de résultats 2013 affectés par un bas niveau d'activité dans la construction et l'équipement industriel ainsi que par un rythme de croissance plus modéré dans les pays émergents, alors que l'environnement en Europe s'est stabilisé.

* STALLERGENES (+4,1%). Le laboratoire table sur un feu vert de la FDA américaine à son traitement Oralair d'ici la fin du premier trimestre et la commercialisation devrait commencer dans la foulée, a déclaré jeudi son directeur général à New York.

Constance de Cambiaire, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlemonn4 le vendredi 14 fév 2014 à 16:10

    Attention à ceux qui sont longs entre 4312 et 4390 pour un retour à la case départ violent; on peut rester un petit moment le temps que ceux qui ont emmené le marché à ces niveaux durant 8 séances consécutives de hausse puissent déboucler leurs opérations, tellement les vrias faux volumes sont faibles!