Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
ALCATEL-LUCENT, PLUS FORTE HAUSSE DU SBF 120 A LA MI-SEANCE
ALCATEL-LUCENT, PLUS FORTE HAUSSE DU SBF 120 A LA MI-SEANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, pratiquement inchangée à la mi-journée d'une séance marquée par plusieurs publications trimestrielles d'entreprises jugées mitigées dans leur ensemble.

A 12h20, l'indice CAC 40 cède 0,09% à 4.458,46 points.

* ALCATEL-LUCENT bondit de 4,62%, signant ainsi la plus forte hausse du SBF 120, sur des rumeurs de marché évoquant un intérêt de Nokia (-0,1%) que les deux groupes ont refusé de commenter.

* CARREFOUR (-2,19% à 26,18 euros) accuse la plus forte baisse du CAC 40, la valeur ayant enfoncé sa moyenne mobile à 200 jours, à 26,603 euros. Kepler Cheuvreux soulignent dans une note la nouvelle baisse des prix effectuée par Leclerc en avril, ce qui devrait contraindre Carrefour à réagir.

CASINO recule de 1,12%.

* ALSTOM cède 1,48%. L'offre actuelle de General Electric pour la reprise des activités d'énergie d'Alstom est insuffisante et pas acceptable en l'état, a déclaré mardi François Hollande.

* LAFARGE (-1,36%) a fait état d'une baisse de 2% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, les effets de change négatifs ayant éclipsé une vigueur des volumes de ciment qui a cependant permis au groupe de confirmer sa prévision d'un rebond du marché en 2014.

* RUBIS (-4,53%) est sanctionnée mardi matin à la Bourse de Paris, où la valeur accuse la plus forte baisse du SBF 120 dans des volumes nourris (1,5 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext) après que le spécialiste de l'aval pétrolier et chimique a fait état d'une baisse à deux chiffres de son activité au premier trimestre.

* NEXANS, qui a vu son chiffre d'affaires augmenter de près de 4% au premier trimestre en croissance organique, perd 1,15%, des analystes évoquant une publication, certes solide, mais en ligne avec les attentes et relevant une faiblesse persistante dans la construction.

* SOLVAY grimpe de 2,81% après avoir fait état d'un bénéfice trimestriel nettement supérieur aux attentes, le groupe chimique belge ayant enregistré un bond de sa rentabilité sur la période grâce à une hausse de la demande et à ses mesures d'économies.

* SARTORIUS STEDIM BIOTECH avance de 3,3% à 139,25 euros, la valeur rebondissant sur un support technique vers 135 euros pour tester une résistance située à 140 euros.

* EUROFINS SCIENTIFIC progresse de 2,19%, le marché saluant l'activité enregistrée par le spécialiste de la bioanalyse au premier trimestre et une acquisition aux Etats-Unis.

* BONDUELLE (+2,89%) figure parmi les plus fortes progressions de l'indice CAC Mid & Small, le spécialiste français des légumes surgelés et en conserve ayant publié une croissance meilleure qu'attendu au titre de son troisième trimestre fiscal.

* EURO DISNEY (-1,44%) a aggravé sa perte nette au premier semestre de son exercice décalé, à 126,2 millions d'euros, sur un chiffre d'affaires en baisse de 6,1% à 533,3 millions. Le groupe de loisirs invoque une baisse de la fréquentation des parcs à thèmes et du taux d'occupation des hôtels, liée à la poursuite du ralentissement économique en Europe, et le décalage des vacances de Pâques sur le mois d'avril.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant