Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris
Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 avance de 0,79% à 3.071,92 points vers 13h soutenu par des sondages montrant que le parti de droite Nouvelle Démocratie, favorable aux plans européens de soutien, a pris un léger avantage dans les intentions de vote à trois semaines des élections législatives en Grèce.

Les volumes sont limités (19,5% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois pour l'indice CAC 40 traité sur Euronext) en cette journée de Pentecôte et alors que Wall Street sera fermée pour le Memorial Day.

* TECHNICOLOR (+9,57%, plus forte hausse du SBF 120) s'illustre après que Vector Capital Corporation a présenté une offre alternative à JPMorgan devant permettre au fonds américain de devenir le premier actionnaire du groupe.

* Les CYCLIQUES sont soutenues par le regain d'optimisme du marché après avoir souffert de l'instabilité politique en Grèce.

ALSTOM gagne 2,84%, plus forte hausse du CAC 40 devant LAFARGE (+2,65%) et SCHNEIDER ELECTRIC (+2,65%).

* Les VALEURS MINIÈRES européennes (+2,77%) signent la plus forte hausse sectorielle en Europe alors qu'une deuxième plate-forme importante de transactions des prix de minerai de fer, soutenue par les géants du secteur et les sidérurgistes chinois, sera lancée mercredi.

ARCELORMITTAL s'adjuge 2,63% et ERAMET, qui a annoncé vendredi l'arrivée à son conseil d'administration de quatre administrateurs proposés par le Fonds stratégique d'investissement, s'octroie 4,15%.

* Les BANCAIRES bénéficient des propos d'une source gouvernementale espagnole selon laquelle Madrid a tenu la Banque centrale européenne informée de son projet de recapitaliser ses banques en difficulté via des obligations d'Etat, un projet auquel la BCE n'a formulé aucune objection.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE avance de 1,87%, CRÉDIT AGRICOLE de 1,58% et BNP PARIBAS de 1,5%.

* EDF perd 0,22%, seule baisse du CAC 40 avec ESSILOR INTERNATIONAL (-0,2%), qui pâtit de son statut de valeur défensive.

L'électricien a jugé vendredi "totalement dépourvue de fondement et abusive" la demande de remboursement de deux milliards d'euros du Land allemand du Bade-Wurtemberg déposée en février dans le dossier EnBW.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Matthias Blamont

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant