Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
ALCATEL-LUCENT PERD DU TERRAIN À LA MI-SÉANCE
ALCATEL-LUCENT PERD DU TERRAIN À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, pratiquement inchangée à la mi-journée, les propos du président russe Vladimir Poutine selon lesquels la Russie fera tout pour mettre fin au conflit en Ukraine compensant le coup d'arrêt inattendu au deuxième trimestre de la croissance en zone euro.

A 12h39, l'indice CAC 40 avance de 0,5% à 4.215,78 points:

* De nombreuses CYCLIQUES ont entraîné le retournement du marché à la mi-journée suite aux propos du président russe, RENAULT, exposé à la Russie à travers le constructeur Avtovaz, gagnant 2,63%, SCHNEIDER ELECTRIC 1,37% et GEMALTO 1,02%.

* LAFARGE s'octroie 1,76%, profitant également d'une note de Raymond James, qui conseille la valeur avec une recommandation à "achat fort". Le broker juge rassurants les résultats publiés au titre du deuxième trimestre par le cimentier et salue les efforts du groupe pour se désendetter et réduire ses coûts tout en considérant élevées les chances de succès de la fusion avec Holcim.

* EDF (+2,88% à 24,15 euros) est en tête des hausses du SBF 120, la valeur testant sa moyenne mobile à 50 jours, à 23,97 euros, à la faveur d'un rebond sur un support technique autour de 23,4 euros.

* GDF SUEZ grimpe de 0,85%. La compagnie d'électricité colombienne Celsia a annoncé mercredi qu'elle allait prendre des participations dans des installations de production d'énergie détenues par le groupe français au Panama et au Costa Rica pour une somme de 840 millions de dollars (629 millions d'euros).

* GTT avance de 2,65% à 49,14 euros, la valeur ayant franchi à la hausse plusieurs résistances techniques vers 48 et 48,50 euros.

* GENFIT continue de faire le yoyo avec un gain de 2,47% après deux séances marquées par de fortes variations. La société française de biopharmacie, qui développe un traitement de la NASH, une cirrhose du foie due à une alimentation trop riche, avait été dopée mardi matin par son homologue américaine, Incept, qui avait fait état de tests encourageants de son programme NASH.

* En revanche, KERING (-0,92%) accuse la plus foret baisse du CAC 40 et LVMH recule de 0,31%, Goldman Sachs soulignant les effets dilutifs sur la rentabilité des deux groupes de luxe d'investissements ou d'opérations de fusion-acquisition (M&A). Le broker a abaissé son conseil sur Kering de "neutre" à "vendre" et d'"acheter" à "neutre" sur LVMH.

* ALCATEL-LUCENT abandonne 0,78%, l'équipementier télécoms pâtissant également des prévisions peu optimistes pour le trimestre en cours de Cisco Systems, qui a également programmé 6.000 nouvelles suppressions de postes.

* AIR FRANCE-KLM (-1,66%) accuse la plus forte baisse du SBF 120 et poursuit sa consolidation après son bond de près de 10% lundi. Des analystes jugent la valorisation actuelle du titre peu attrayante, voire "surévalué", au regard des perspectives de résultats du groupe.

* SOPRA GROUP se replie de 1,55% à 76,67 euros, la valeur ayant enfoncé sa moyenne mobile à 50 jours, à 78,17 euros.

* CLUB MÉDITERRANÉE est en baisse de 1,96%. Le tandem composé du fonds français Ardian et du groupe chinois Fosun a annoncé jeudi sa décision de retirer son offre de rachat de Club Méditerranée, laissant pour le moment l'homme d'affaires italien Andrea Bonomi seul en lice.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Matthieu Protard)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant