Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
ALCATEL-LUCENT, PLUS FORTE BAISSE DU CAC 40 À LA MI-SÉANCE
ALCATEL-LUCENT, PLUS FORTE BAISSE DU CAC 40 À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, en net repli à la mi-séance, plombée par les valeurs technologiques ainsi que par les tensions au Moyen-Orient, où l'Arabie saoudite a lancé une campagne de frappes aériennes au Yémen dans le but de faire reculer les Houthis chiites.

A 12h50, l'indice CAC 40 perd 1,75% à 4.933,37 points.

* Pratiquement l'ensemble du marché pâti de la résurgence du risque politique, sans grande distinction sectorielle ou de profil. ORANGE abandonne 3,33%, PUBLICIS 3,3% et AXA 2,9%. Hors CAC 40, GENFIT se replie de 5,84%.

* Les VALEURS TECHNOLOGIQUES EUROPÉENNES (-2,88%) accusent l'une des plus fortes baisses sectorielles en Europe, analystes et investisseurs s'interrogeant sur les perspectives de croissance du secteur.

ALCATEL-LUCENT lâche 3,83%, plus forte baisse du CAC 40, INGENICO 4,81% et STMICROELECTRONICS 3,56%.

* En revanche, TOTAL (+0,09%, plus forte des deux seules hausses du CAC 40) résiste avec le bond de 4,4% du baril de brut léger consécutif aux tensions au Moyen-Orient.

* PERNOD RICARD (+0,04%) a fait état d'une amélioration des tendances en Chine après des performances positives pour le cognac pendant la période cruciale du nouvel an chinois.

De son côté, REMY COINTREAU avance de 0,52%.

* EDENRED (+0,71%) est en tête des quelques hausses du SBF 120. Des analystes saluent le renforcement de sa participation dans ProwebCE dans le cadre d'une association avec l'équipe dirigeante de la société pour racheter 100% de son capital.

* INNATE PHARMA (-17,21%, plus forte baisse du SBF 120) dévisse après qu'un comité d'experts indépendants a recommandé d'abandonner une partie d'un essai de Phase II testant l'anticorps lirilumab de la société de biotechnologie dans le traitement de la leucémie aiguë myéloïde.

* MAUREL & PROM (-6,93%) a publié des résultats en forte baisse au titre de 2014 et annoncé une réduction drastique de son budget d'exploration, fixé à 44 millions d'euros pour 2015 contre 118 millions en 2014.

* HAVAS recule de 4,87%. BOLLORÉ (-3,9%) a cédé 22,5% du capital d'Havas, soit une participation plus élevée que prévu à la suite d'une demande supérieure à la taille initialement envisagée, dans le cadre d'un placement d'un montant de 601 millions d'euros, ce qui pèse sur l'action du groupe publicitaire.

* KORIAN-MEDICA plonge de 5,18%, au lendemain de l'annonce par le leader européen des maisons de retraite de perspectives jugées décevantes.

* DASSAULT AVIATION est en baisse de 10,2% après la cession de 17,5% de son capital effectuée par AIRBUS GROUP (-1,36%) pour un montant de 1,64 milliard d'euros.

* TRIGANO (+8,01%) enregistre l'une des plus fortes hausses de l'indice CAC Mid & Small, touchant un plus haut depuis décembre 2007 après avoir fait état d'une accélération de son activité au deuxième trimestre et annoncé anticiper une activité soutenue au deuxième semestre.

* GROUPE GORGÉ (+3,23%) profite de l'annonce de deux nouvelles acquisitions pour développer l'activité d'impression 3D de la société spécialisée dans les hautes technologies de la sécurité.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Raphaël Bloch, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant