Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
ARCELORMITTAL, À SUIVRE À MI-SÉANCE À LA BOURSE DE PARIS
ARCELORMITTAL, À SUIVRE À MI-SÉANCE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 recule de 0,1% à 4.457 points à 12h30. Les marchés s'inquiètent pour l'économie chinoise à la veille de la publication de la première estimation de l'indice des directeurs d'achat pour la Chine, qui pourrait signaler un retour de l'activité manufacturière du pays en zone de contraction :

* ARCELORMITTAL perd 1,4%, en ligne avec le secteur des ressources de base, le plus touché par les craintes pour l'économie chinoise.

* TOTAL, première pondération du CAC 40, gagne 0,64%, surperformant l'indice STOXX des valeurs européennes liées au pétrole et au gaz (-0,3%). Le groupe pétrolier a annoncé son intention de poursuivre ses cessions d'actifs et de réduire ses coûts opérationnels afin d'atteindre son objectif de génération de trésorerie pour 2017 malgré une croissance de sa production moins rapide que prévu, et s'est dit en mesure de continuer à augmenter son dividende.

* AIR FRANCE-KLM perd encore 1,6% après son recul de plus de 5% la semaine passée. La direction du groupe a proposé de suspendre jusqu'à la fin de l'année la création de Transavia Europe, son projet de filiale low cost, face à l'hostilité des pilotes d'Air France, en grève depuis une semaine.

* KERING et LVMH, déjà sous pression la semaine dernière, perdent encore 0,73% et 0,9% respectivement alors que l'italien Prada (-6,31%) a à son tour publié des résultats semestriels en baisse du fait d'un ralentissement de ses ventes en Chine.

* PERNOD RICARD (-0,6%) et REMY COINTREAU (-0,65%) sont aussi affectés par les craintes de ralentissement du marché chinois, même si UBS a relevé de 95 à 100 euros son objectif de cours sur le premier et Bryan Garnier a réitéré son opinion d'achat sur le second, avec un objectif toutefois abaissé de 75 à 71 euros.

* PUBLICIS GROUPE perd 2,42%, soit la plus forte baisse du CAC 40, et se traite à des plus bas d'un mois après la révision à la baisse des prévisions de ZenithOptimedia pour la croissance du marché publicitaire mondial.

* SCOR prend 1,7%, porté par un relèvement de recommandation d'Exane BNP Paribas, passé de "neutre" à "surperformance" sur le titre du réassureur, avec un objectif de 27,3 euros.

* CGG recule de près de 3%, plus forte baisse du SBF 120. Société générale a abaissé sa recommandation sur le titre d'"achat" à "conserver" et ramené son objectif de cours de 14 à 7,3 euros.

* MONTUPET prend 4,5%, signant la plus forte hausse du SBF 120, après la publication, par le fabricant de pièces pour automobiles, d'une marge opérationnelle en forte hausse au premier semestre. Louis Capital Markets a relevé sa recommandation sur Montupet de "vente" à "achat", avec un objectif de cours porté de 50 à 65 euros.

* STENTYS cède près de 3,5% après l'annonce d'une perte nette de 13,2 millions d'euros au premier semestre, sur un chiffre d'affaires en hausse de 18% à 1,93 million d'euros. Les comptes du fabricant de stents ont été plombés par une provision de 5,3 millions d'euros au titre de l'abandon de son étude "Apposition V" qui portait sur un stent "métallique nu" destiné au marché américain.

* SAMSE bondit de plus de 16% après l'annonce, par son actionnaire de contrôle Dumont Investissement (50,41% du capital), d'un accord avec CRH France Distribution, deuxième actionnaire (21,13%) et filiale de l'irlandais CRH Plc, offrant la possibilité à ce dernier de prendre le contrôle du groupe de distribution de matériaux de construction à partir de 2020, voire dès 2018 si les deux partenaires en conviennent. L'accord prend la forme d'une action de concert et CRH France a obtenu de l'AMF une dérogation au lancement d'une OPA mais déposera une offre publique si elle exerce sa faculté de devenir l'actionnaire majoritaire de Samse.

(Yann Le Guernigou, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant