Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
CLUB MED PROGRESSE À LA MI-SÉANCE
CLUB MED PROGRESSE À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 cède 0,1% à 4.437,5 points à 13h40 après les données macroéconomiques du week-end en Chine qui ont amené plusieurs économistes à abaisser leurs prévisions de la croissance chinoise.

* Les VALEURS PÉTROLIÈRES (-1,07%) signent la plus forte baisse sectorielle en Europe, à nouveau pénalisées par le recul des cours du brut, sous 97 dollars le baril pour le Brent de mer du Nord. TECHNIP abandonne 1,42%, plus fort recul du CAC 40, suivi par TOTAL (-1,18%). Hors CAC, CGG perd 2,22%.

* Les valeurs de la CONSTRUCTION, comme de nombreuses CYCLIQUES, cèdent du terrain dans le sillage du tassement de la production industrielle chinoise en août, lié à la faiblesse de la demande mondiale et au ralentissement du secteur immobilier qui a limité les besoins en acier et ciment notamment.

LAFARGE perd 0,9%, VINCI 0,8%, et, hors CAC 40, EIFFAGE cède 3,17%. L'indice STOXX des valeurs européennes de la construction perd 0,53%.

* De nombreuses VALEURS DÉFENSIVES profitent à l'inverse des interrogations des investisseurs sur les perspectives de la croissance chinoise et de la demande mondiale, notamment les valeurs liées au luxe comme KERING (+1,62%) et LVMH (+1,03%). ESSILOR prend 1,18%, SOLVAY 0,64%.

* CAPGEMINI (+2,11% à 58,53 euros) est en tête des hausses du CAC 40, accélérant ses gains après avoir franchi vendredi une résistance technique à près de 56 euros.

* RENAULT cède 1,04%. Des sources proches du dossier ont indiqué à Reuters que Carlos Ghosn, le PDG de Renault-Nissan, se prépare à réduire l'activité de production de batteries de Nissan, un nouveau revirement sur les voitures électriques qui a rouvert de profondes divisions avec Renault.

* AIR FRANCE-KLM abandonne 4,1%, plus forte baisse de l'indice SBF 120, au premier jour d'une grève des pilotes d'Air France dont le coût est estimé entre 10 et 15 millions d'euros par jour. La compagnie, qui devrait annuler la moitié de ses vols ce lundi, prévoit pour mardi d'assurer 40% de ses vols compte tenu d'un taux de grévistes estimé à 60%.

* GENFIT (+8,89% à 47,9 euros) s'inscrit à nouveau en tête des hausses du SBF 120, la valeur de la société biopharmaceutique ayant ouvert ce matin un gap haussier après avoir enchaîné les plus hauts historiques depuis son rebond cet été à la faveur des espoirs mis dans son traitement de la NASH, une cirrhose du foie due à une alimentation trop riche.

* MAUREL & PROM gagne 2,47%. Le groupe parapétrolier a annoncé la signature d'un contrat de vente de gaz en Tanzanie, une mise en production qui va permettre au groupe de générer une source de cash-flow complémentaire de celle générée au Gabon.

* CLUB MÉDITERRANÉE, dont la cotation avait été suspendue vendredi à la demande de l'AMF, s'adjuge 5,59% à 22,46 euros, au-dessus des 22 euros par action proposés par le chinois Fosun, le marché pariant sur une poursuite de la bataille engagée avec l'italien Andrea Bonomi pour le contrôle du groupe de loisirs.

(Dominique Rodriguez, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant