Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
LE TITRE AXA EN TÊTE DES HAUSSES DU CAC 40 À LA MI-JOURNÉE
LE TITRE AXA EN TÊTE DES HAUSSES DU CAC 40 À LA MI-JOURNÉE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, en hausse à la mi-journée, la perspective d'une réunion sur l'avenir de la Grèce venant s'ajouter aux espoirs d'une intervention de la BCE pour sortir la zone euro de la crise.

A 12h16, l'indice CAC 40 gagne 0,66% à 3.503,42 points.

* Dans ce contexte, les VALEURS CYCLIQUES et les FINANCIÈRES alimentent, une nouvelle fois, la hausse du marché.

Du côté des financières, AXA prend 2,67%, plus forte hausse du CAC 40, BNP PARIBAS 1,8%, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1,69% et CRÉDIT AGRICOLE 1,43%. L'indice Stoxx des banques de la zone euro gagne 1,21%, dopé par les établissements italiens (+2,3%).

Parmi les cycliques, SAINT-GOBAIN est en hausse de 2,07%, LAFARGE de 1,85%, ARCELORMITTAL de 1,81% et MICHELIN de 1,54%. L'indice Stoxx des valeurs européennes du secteur des ressources de base s'octroie 1,28%, plus forte hausse sectorielle en Europe devant la construction (+0,94%).

* DERICHEBOURG (+5,01%) est en tête des hausses du SBF 120, les intentions du président du groupe de services aux entreprises et aux collectivités de renforcer son contrôle et les mesures de redressement envisagées soutenant son rebond en Bourse dans des volumes élevés (125% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois).

* A rebours de tendance, les VALEURS PLUS DÉFENSIVES pâtissent de la rotation sectorielle soutenue par le regain d'appétit pour le risque des investisseurs. FRANCE TÉLÉCOM, qui a pris près de 5% depuis le début du mois, cède 0,74%, plus forte baisse du CAC 40. VEOLIA ENVIRONNEMENT perd 0,46%, EDF 0,36% et UNIBAIL-RODAMCO 0,24%.

* IPSEN (-1,21%) a annoncé la renégociation d'un accord stratégique signé en 2010 avec Inspiration Biopharmaceuticals pour le développement et la commercialisation du portefeuille de produits recombinants du groupe américain.

Selon Portzamparc, il s'agit d'"un accord nécessaire pour préserver les droits du groupe pharmaceutique mais non suffisant pour offrir une visibilité sur le devenir de ce portefeuille de produits". Par ailleurs, observe le broker, "les perspectives de développement de la société sont toujours suspendues à l'avenir de la médecine générale en France dont la cession/partenariat est toujours en discussion".

* TF1 abandonne 1,18%, la valeur ayant gagné plus de 9% sur les trois premières semaines du mois.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant