Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, DANS LE VERT À LA MI-SÉANCE
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, DANS LE VERT À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 s'est repris légèrement à la mi-journée (+0,12% à 4.951,77 points vers 12h45) même si les investisseurs restent prudents, préoccupés par de nouveaux signes de ralentissement en Chine. Le marché est toutefois peu actif en l'absence des investisseurs américains qui fêtent Thanksgiving.

Le CAC 40 a engrangé un gain cumulé de 2,61% au cours des deux séances précédentes, sur de fortes anticipations de nouvelles mesures d'assouplissement de la BCE.

* Un tel contexte favorise les bancaires. SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (+1,07%) signe l'une des plus fortes hausses du CAC 40, BNP PARIBAS 0,66% et CRÉDIT AGRICOLE (+0,31%). Crédit suisse a réitéré ses conseils d'achat (surperformance) sur SocGen, CASA et NATIXIS (-0,31%).

* Les cycliques sont également soutenues : CAPGEMINI prend 1,04%, ACCOR (+0,9%).

* Les valeurs liées aux matières premières, au pétrole en particulier, sont les principales victimes du retour des craintes entourant la Chine. TECHNIP perd 1,37%, MAUREL & PROM 2,24% (plus forte baisse du SBF 120).

* Le luxe est également à la peine, LVMH perdant 1,01% et KERING (-0,43%).

* LAFARGEHOLCIM (-1,41%) fait l'objet d'une correction au lendemain d'une forte hausse (+4,9%), les investisseurs ayant alors préféré retenir les perspectives du numéro un mondial du ciment et le versement d'un dividende augmenté plutôt que des résultats trimestriels sans relief.

* ZODIAC AEROSPACE (+2,91%) poursuit sa remontée engagée jeudi après que le titre a comblé un gap baissier ouvert le 24 novembre à 24,18 euros après des résultats plombés encore une fois par les retards de livraison de sièges d'avions.

* CEGEDIM gagne 2,39% après avoir annoncé la veille une progression de ses résultats sur les neuf premiers mois de l'année et avoir confirmé ses objectifs 2015 (croissance organique du CA de 1,0% et de son Ebitda de 5,0%).

(Noëlle Mennella et Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant