Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
BNP ET LES VALEURS BANCAIRES EN HAUSSE À LA MI-SÉANCE
BNP ET LES VALEURS BANCAIRES EN HAUSSE À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, en hausse à la mi-journée après quatre séances consécutives de baisse, dans un environnement qui demeure cependant fragile sur fond d'inquiétudes à l'égard de la croissance mondiale.

A 12h19, l'indice CAC 40 avance de 0,67% à 3.623,24 points, après avoir perdu 4,7% depuis jeudi dernier, dans des volumes néanmoins limités à moins d'un milliard d'euros sur NYSE Euronext :

* Les VALEURS offrant un profil DÉFENSIF sont recherchées, illustrant les doutes et préoccupations des investisseurs. ESSILOR INTERNATIONAL s'octroie 3,28%, plus forte hausse du CAC 40, AIR LIQUIDE grimpe de 2,18%, DANONE de 1,63%, FRANCE TÉLÉCOM de 1,08% et SANOFI de 0,85%.

L'indice Stoxx du secteur européen de la pharmacie gagne 1,2%.

* Les BANQUES de la zone euro (+1,3%) reprennent quelques couleurs après leur baisse de près de 6% en moins d'une semaine. Certains investisseurs se montre "prudemment optimistes" après l'approbation par le Parlement allemand du plan de sauvetage chypriote.

BNP PARIBAS s'adjuge 2,28%, CRÉDIT AGRICOLE 1,67% et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 0,77%.

* A l'inverse, VEOLIA ENVIRONNEMENT (-3,82%, plus forte baisse du CAC 40) a indiqué que les nouvelles normes comptables IFRS 10, 11 & 12 avaient un effet négatif de près de 400 millions sur son résultat opérationnel récurrent en 2012.

* EADS abandonne 0,54% alors que la monnaie unique se rapproche à nouveau de 1,31 dollar, contre 1,28 dollar au début du mois.

* ACCOR (-0,3%) a annoncé mercredi anticiper au deuxième trimestre une situation encore contrastée en Europe et partiellement compensée par le dynamisme des pays émergents.

Le quatrième groupe hôtelier mondial, numéro un en Europe, a réalisé au premier trimestre un chiffre d'affaires de 1,227 milliard d'euros, en recul de 1,2%, soit une baisse de 0,1% à données comparables.

* SODEXO glisse de 6,89%, plus forte baisse du SBF 120 après avoir annoncé une baisse de ses résultats semestriels liée au ralentissement économique observé en Europe, qui a conduit le groupe à renforcer son plan d'économies.

* VIRBAC perd encore 3,621% après sa chute de 12% de la veille consécutive à l'avertissement sur ses résultats lancé en raison notamment de l'interruption aux Etats-Unis de la commercialisation de son antiparasitaire interne Iverhart Plus.

* En revanche, ARTPRICE s'envole de 14,59%, signant la plus forte hausse du SBF 120 dans des volumes représentant 3,6 fois leurs moyenne quotidienne des trois derniers mois, porté par la publication de l'étude financière très attendue de Bryan, Garnier & Co sur le groupe spécialisé dans la cotation du marché de l'art sur internet.

* PLASTIC OMNIUM (+3,628%) a confirmé son objectif de croissance annuelle, la production automobile mondiale étant mieux orientée au deuxième trimestre, après un chiffre d'affaires porté lors des trois premiers mois de l'année par l'activité de l'équipementier hors d'Europe de l'Ouest.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant