Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
LA BOURSE DE PARIS EN NETTE HAUSSE À LA MI-JOURNÉE
LA BOURSE DE PARIS EN NETTE HAUSSE À LA MI-JOURNÉE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, en forte hausse à la mi-journée après avoir mis fin la veille à quatre séances consécutives de baisse au cours desquelles l'indice CAC 40 a perdu 4,7%.

A 12h34, le CAC 40 avance de 1,23% à 3.643,77 points malgré une certaine prudence avant l'issue de la réunion des ministres des Finances du G20 et une éventuelle réévaluation des politiques d'austérité dans les pays développés.

* Les CYCLIQUES profitent pleinement du rebond du marché, après avoir été plombées en début de semaine par le regain d'inquiétudes entourant la croissance mondiale, certains appelant à une remise en cause des politiques d'austérité en oeuvre en Europe.

RENAULT (+3,44%) signe la plus forte hausse du CAC 40, VALLOUREC prend 3,13%, LAFARGE 2,8%, ARCELORMITTAL 2,5%. Hors CAC, ERAMET s'octroie 3,02%. L'indice Stoxx du secteur européen des ressources de base prend 2,2% et celui de l'automobile 1,72%.

* Les BANQUES européennes (+2,08%) ne sont pas en reste après avoir chuté de près de 6% en une semaine. Le ministre des Finances Pierre Moscovici et son homologue suédois Anders Borg ont plaidé pour une mise en place rapide de l'union bancaire.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE prend 2,53%, BNP PARIBAS 2,49% et CRÉDIT AGRICOLE 2,05%.

* L'ORÉAL grimpe de 3,3% au lendemain de la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel en croissance organique légèrement supérieure aux attentes.

* A rebours de tendance, GEMALTO (-1,58%) accuse la plus forte baisse du CAC 40, alors que l'opérateur télécoms américain Verizon a annoncé qu'avec le lancement en 2014 des nouveaux mobiles de technologie LTE (quasi-4G) il n'utiliserait plus de puces de type CDMA.

* CAPGEMINI lâche 1,44% et ATOS 0,3%. SAP (-3,2%) a annoncé des résultats trimestriels inférieurs aux attentes, le fabricant allemand de logiciels d'entreprise ayant vu son chiffre d'affaires reculer en Asie.

* ARTPRICE cède 2,72%, plus forte baisse du SBF 120 au lendemain d'un bond de 6,5% porté par la publication de l'étude financière très attendue de Bryan, Garnier & Co sur le groupe spécialisé dans la cotation du marché de l'art sur internet.

* EULER HERMES recule de 1,98%. Exane BNP Paribas a abaissé de "surperformer" à "neutre" son conseil sur la valeur, le broker mettant en garde contre les conséquences de l'absence de croissance économique en Europe.

* CASINO perd 0,39% des analystes s'inquiétant de la situation en France, où les ventes des hypermarchés Géant ont accusé une baisse de 11,5% (hors essence et effets calendaires) au premier trimestre. JPMorgan a abaissé sa recommandation de "neutre" à "sous-performance" sur la valeur.

Le concurrent CARREFOUR prend 2,11%.

* EUROFINS grimpe de 3,74%, plus forte hausse du SBF 120, à 155,15 euros, la valeur rebondissant sur un support technique entre 148 et 149 euros pour tester sa moyenne mobile à 50 jours (à 155,895 euros).

* De même, AIR FRANCE-KLM (+3,39% à 6,933 euros) teste actuellement une résistance technique à près de 7,0 euros.

* ARCHOS bondit de 11,61% dans des volumes représentant 1,5 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois. Le groupe a dévoilé une gamme de smartphones 3G+, désimlockés (non verrouillés par un opérateur téléphonique), à partir de 79,99 euros.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant