Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
LA BOURSE DE PARIS DANS LE ROUGE À LA MI-SÉANCE
LA BOURSE DE PARIS DANS LE ROUGE À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 recule de 0,4% à 3.183,86 points à midi après que Standard & Poor's a abaissé vendredi soir la note de crédit de neuf pays de la zone euro, dont les "triple A" de la France et de l'Autriche.

* Les BANCAIRES pâtissent de la dégradation par S&P de plusieurs pays européens, même si la réaction est moins violente que certains auraient pu le craindre, la nouvelle ayant été très largement anticipée, expliquent des gérants.

SOCIETE GENERALE perd 2,33%, BNP PARIBAS 1,78% et CREDIT AGRICOLE 1,71%. Hors CAC, DEXIA abandonne 3,02% tandis que l'indice sectoriel Stoxx cède 0,74%.

* LAFARGE (-3,38%) accuse la plus forte baisse du CAC 40 et du SBF 120 dans le sillage d'Holcim, le deuxième cimentier mondial perdant 2,9% après avoir annoncé une charge de 775 millions de francs suisses (641 millions d'euros) en raison à la fois d'une demande en berne pour les matériaux de construction en Europe et aux Etats-Unis et d'une restructuration des activités en Afrique du Sud.

* Les secteurs les plus exposés à la régulation, comme les SERVICES AUX COLLECTIVITES et TELECOMS, pâtissent des éventuelles répercussions de la dégradation de la note de crédit de la France, le gouvernement pouvant être tenté de ponctionner davantage les résultats de ces groupes pour améliorer les finances publiques.

EDF perd 1,84%, FRANCE TELECOM 0,64% ou ILIAD 0,56%.

* A rebours de tendance, le secteur automobile européen (+1,97%) signe la plus forte hausse sectorielle en Europe, les investisseurs réévaluant les valeurs en fonction de leurs fondamentaux après la confirmation de la dégradation par Standard & Poor's de la note de crédit de plusieurs pays en zone euro, dont la France.

MICHELIN (+2,28%) signe la plus forte hausse du CAC 40 et du SBF 120. PSA s'octroie 1,59%, RENAULT 1,35% et VALEO 1,66%.

* LVMH gagne 0,79%. Le groupe suisse Richemont, propriétaire des marques Cartier et Van Cleef & Arpels, a annoncé lundi un chiffre d'affaires supérieur aux attentes pour son troisième trimestre, porté par une région Asie Pacifique toujours vigoureuse.

* ACCOR (+0,43%) s'interroge sur l'opportunité de créer une foncière regroupant les murs de ses hôtels après que Sébastien Bazin, le patron Europe de Colony Capital, a proposé ce projet lors d'un conseil d'administration mi-décembre du groupe hôtelier, rapporte lundi le quotidien Les Echos.

* PPR (+0,26%) a annoncé vendredi un plan d'économie de 80 millions d'euros à la Fnac, qui se traduira notamment par la suppression de 310 postes en France, 200 à l'étranger et "une politique de modération salariale".

Alexandre Boksenbaum-Granier et Danielle Rouquié, édité par Gwénaëlle Barzic

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant