Les valeurs à suivre à la mi-journée à la Bourse de Paris

le
1
LE SECTEUR DE L'AUTOMOBILE EN FORTE HAUSSE À LA MI-JOURNÉE À LA BOURSE DE PARIS
LE SECTEUR DE L'AUTOMOBILE EN FORTE HAUSSE À LA MI-JOURNÉE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 gagne 0,63% à 4.546,60 points à 13h30 dans un marché nerveux: après avoir ouvert en hausse, le CAC a effacé ses gains en fin de matinée avant de repasser dans le vert, illustration de la nervosité des intervenants à l'approche de la décision du FOMC de la Fed sur ses taux directeurs, jeudi.

* L'AUTOMOBILE (+1,04%) signe la plus forte hausse sectorielle en Europe alors que se tient le salon de Francfort et que la reprise du marché européen se confirme avec l'annonce d'une hausse de 11,5% sur un an des ventes de voitures neuves en août en Europe. Celles de PSA ont progressé de 9,2% et celles de Renault de 9,8%.

* PSA gagne 1,22%. Son président Carlos Tavares a déclaré que la baisse récente du yuan pourrait accélérer le projet de PSA d'exporter de Chine avec son partenaire Dongfeng des véhicules destinés à l'Asie du Sud-Est.

* VALEO gagne 1,25% et RENAULT 0,4%.

* MICHELIN avance de 0,74% après avoir annoncé lundi soir que le marché du pneumatique en Europe occidentale avait accéléré (+15%) en septembre tandis que le marché chinois avait accusé une baisse (-4%).

* Signe de la prudence des investisseurs, plusieurs valeurs DÉFENSIVES figurent parmi les meilleures performances du jour: ESSILOR (+1,46%) est en tête des hausses du CAC, L'OREAL prend 1,15% et SANOFI 1,02%.

* Les MATÉRIAUX DE BASE (-2,16%), toujours affectés par le ralentissement chinois et la baisse des cours des métaux, et les SERVICES AUX COLLECTIVITÉS (-1,71%) affichent les plus fortes baisses sectorielles en Europe alors que, selon le site internet du Spiegel, les énergéticiens allemands devraient encore provisionner jusqu'à 30 milliards d'euros pour construire des sites de dépôt des déchets nucléaires.

* EDF (-4,38%, lanterne rouge du SBF 120) et ENGIE (-1,72%) sont les deux plus fortes baisses du CAC 40. Morgan Stanley est passé à la vente sur EDF.

* A l'inverse, les groupes liés au traitement de l'eau et l'environnement progressent. VEOLIA ENVIRONNEMENT gagne 1,0% et SUEZ ENVIRONNEMENT 0,62%.

* TECHNIP recule de 1%. Citigroup a sensiblement abaissé son objectif de cours, de 52 à 42 euros, en réitérant sa recommandation "neutre" sur la valeur, notant la résistance attendue des bénéfices de la société parapétrolière en 2016 mais s'inquiétant de ses perspectives de revenus et de marges en 2017.

* ERAMET (-3,62%) poursuit sa dégringolade, le titre perdant plus de 60% depuis son plus haut de 2015 (+14,39 euros le 25 février), toujours pénalisé par la baisse des cours du nickel et du manganèse. APERAM perd 0,83%.

* GENFIT (+7,87%) est en tête des hausses du SBF 120 après la mise au point d'un outil permettant de diagnostiquer les patients atteints de la NASH sans recours à une biopsie invasive du foie.

(Raoul Sachs, Raphaël Bloch, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dumerey le mardi 15 sept 2015 à 15:34

    EDF (-4,38%, lanterne rouge du SBF 120) et ENGIE (-1,72%) sont les deux plus fortes baisses du CAC 40. Morgan Stanley est passé à la vente sur EDF.A mon avis, sans être un expert de Morgan Stanley, il est certain que l'EPR et le démantèlement des anciennes centrales nucléaire vont couter très, très cher... aux contribuables car la charge ..(en milliards d'euros) sera insupportable pour EDF