Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour à mardi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a fini, pour la deuxième fois cette année, au-dessus de la barre de 4.500 points après avoir touché un nouveau plus haut de 4.511,35 points en séance, son plus haut depuis du 3 septembre 2008. L'indice a clôturé en hausse de 0,25% à 4.505,02 points.

Selon des professionnels, plutôt que de s'attarder sur des indicateurs allemands, chinois et américains inférieurs aux attentes,

les marchés ont retenu une information prêtant à la Bundesbank l'intention de soutenir une détente monétaire de la BCE en juin - notamment le passage à un taux de dépôt négatif afin de dissuader les banques de placer leurs liquidités à la BCE et les inciter à financer l'économie réelle.

* AIRBUS GROUP (+6,16% à 52,54 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40 et du SBF 120 après avoir limité le recul de sa rentabilité au premier trimestre par la maîtrise des ses coûts malgré un bond de 19,5% de ses dépenses de recherche et développement ainsi que des investissements liés à l'A350, dont les premières livraisons sont prévues fin 2014. Le titre a également bénéficié de la baisse de l'euro sur fond d'anticipation de baisse des taux de la BCE.

* DANONE a progressé de 3,31% à 54,3 euros. Morgan Stanley a relevé son conseil sur la valeur de "sous-pondérer" à "pondération en ligne", estimant qu'après avoir sous-performé les autres grands groupes agro-alimentaires au cours des 12 derniers mois, le titre approche d'un point d'inflexion. Selon le broker, une reprise des produits laitiers et de l'économie chinoise au second semestre et en 2015 devrait profiter à Danone.

* RENAULT a gagné 2,23% à 68,31 euros, tiré par son partenaire Nissan qui a clôturé à Tokyo en hausse de 5% après l'annonce de ses résultats annuels et de ses prévisions.

* WENDEL a gagné 2,28% à 112,0 euros. La holding a fait état d'une progression de 2,5% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, marqué par la bonne performance des entreprises non cotées qu'elle détient en portefeuille.

* BOUYGUES a pris 1,25% à 33,21 euros. Arnaud Montebourg a appelé lundi de ses voeux un rapprochement entre Bouygues Telecom et un autre opérateur dans le cadre d'une consolidation du secteur français des télécoms.

* TOTAL (-1,13% à 51,77 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40. L'agence Fitch a abaissé de stable à négative la perspective de la note "AA" du groupe pétrolier.

* Les BANQUES européennes (+0,2%) ont été sous pression dans le sillage de Credit Suisse (-2,66%) alors que, selon des sources proches du dossier, le coût d'un règlement qui mettrait fin aux enquêtes visant la banque suisse pour évasion fiscale aux Etats-Unis pourrait dépasser les deux milliards de dollars.

Plus gros volume de la cote, BNP PARIBAS, accusée par les autorités américaines d'avoir fait affaire avec des pays sous embargo, a perdu 0,43% à 53,06 euros.

SOCIETE GENERALE, qui a présenté son plan stratégique triennal, a cédé 0,93% à 43,91 euros.

* AREVA (-3,78% à 17,565 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120 après la publication dans le journal Les Echos de larges extraits d'un pré-rapport de la Cour des comptes sur le groupe, jugé inquiétant.

* NUMERICABLE a perdu 2,8% à 36,935 euros avant la publication après Bourse de ses résultats trimestriels.

* LAGARDÈRE a abandonné 1,43% à 24,45 euros après avoir annoncé une baisse plus marquée qu'attendu de son chiffre d'affaires au premier trimestre, pénalisé entre autres par des effets de change et des bases de comparaison difficiles.

* EIFFAGE (-1,28% à 54,1 euros) a annoncé une hausse de 4,5% de son chiffre d'affaires au premier trimestre grâce au BTP et aux autoroutes, et confirmé sa prévision d'une légère croissance de son activité sur l'ensemble de l'année. Société générale souligne l'évolution décevante de l'activité Energie.

* ASSYSTEM (+4,24% à 23,37 euros) a signé un accord d'acquisition de 75% de Radicon Gulf Consult, société d'ingénierie basée en Arabie saoudite, qui permet au groupe de renforcer sa présence dans le Golfe, en particulier dans le domaine des infrastructures, de l'énergie, des hydrocarbures et du transport. (Le communiqué : http://r.reuters.com/heh39v)

(Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant