Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 0,22% à 3.945,20 points, le marché marquant une pause après une progression de quasiment 10% en trois semaines sous l'effet des politiques ultra-accommodantes des banques centrales :

* Lanterne rouge du CAC 40, STMICROELECTRONICS a subi des prises de bénéfices (-1,85% à 7,063 euros) après une remontée spectaculaire de plus de 30% en trois semaines, surperformant ainsi l'indice parisien.

* Les BANCAIRES ont pesé sur la cote, pénalisées par Commerzbank (-4,74%) dont l'augmentation de capital, selon des sources, devrait être proposée avec une forte décote.

CREDIT AGRICOLE a perdu 1,77% à 6,79 euros, BNP PARIBAS 1,15% à 44,155 euros et SOCIETE GENERALE 0,73% à 29,845 euros, alors que l'indice sectoriel STOXX a accusé la plus forte baisse sectorielle en Europe (-1,17%).

* SAINT-GOBAIN a lâché 1,27% à 32,20 euros. Oddo Securities a ajusté son objectif de cours à 33 euros contre 34 après avoir abaissé de 11% ses estimations de résultat 2013.

* ARCELORMITTAL a reculé de 1,34% à 9,96 euros, après un bond de 5,7% lors des deux séances précédentes, le premier sidérurgiste mondial ayant agréablement surpris le marché vendredi avec ses résultats trimestriels. Jefferies a réduit lundi son objectif de cours de 16 euros à 14 euros, en maintenant son conseil à l'achat.

* En tête du CAC 40, RENAULT (+2,65% à 53,79 euros) a poursuivi sur sa lancée après avoir gagné 2,12% vendredi grâce à la publication des résultats trimestriels de son partenaire NISSAN. Le constructeur automobile a annoncé lundi que la contribution de Nissan à ses résultats du premier trimestre s'élevait à 433 millions d'euros.

* Plus forte hausse du SBF 120, SOITEC s'est envolé de 9,09% à 3 euros, dans des volumes représentant près de trois fois la moyenne des échanges quotidiens sur le titre des trois derniers mois, la valeur ayant rebondi sur plusieurs supports techniques sur fond d'annonces positives.

* M6 a grimpé de 4,73% à 13,62 euros après la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel pénalisé par la détérioration de la conjoncture et du marché publicitaire mais ressorti au-dessus des attentes.

Dans la foulée, TF1, qui a lancé un avertissement sur son chiffre d'affaires annuel la semaine dernière, a pris 1,85% à 7,893 euros. Dans un entretien au Figaro, le président de TF1 Nonce Paolini a dénoncé une "guerre féroce" des prix de la publicité à la télévision déclenchée par son concurrent M6.

* PAGES JAUNES, qui s'appellera Solocal Group début juin, a progressé de 4,22% à 1,73 euro, sur des spéculations nourries par la demande de l'actionnaire activiste Guy Wyser-Pratte, qui réclame deux sièges au conseil d'administration de l'éditeur d'annuaires.

* A l'inverse, AIR FRANCE-KLM (-3,97% à 7,301 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120 alors que le secteur du transport et des loisirs (-0,2%) est pénalisé par l'extension d'une variante du virus du SRAS, selon un analyste.

Blandine Hénault, Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant