Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a perdu 0,97% à 4.168,12 points, pénalisé par les craintes entourant la croissance mondiale et les inquiétudes autour de la propagation du virus Ebola.

* Les secteurs CYCLIQUES ont été les plus touchés, avec un recul de 2,33% pour les technologiques, de 2,04% pour les ressources de base et de 1,71% pour l'automobile .

ALCATEL-LUCENT (-4,74% à 2,21 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, imitée par APERAM (-5,23% à 21,20 euros) sur le SBF 120. VALEO a perdu 3,74% à 81,40 euros et ARCELORMITTAL 3,51% à 9,90 euros.

GEMALTO (-2,38% à 67,80 euros) a également souffert de la perspective d'une concurrence accrue sur le marché des paiements électroniques sécurisés.

* EIFFAGE (-4,92% à 41,07 euros) et VINCI (-2,39% à 43,45 euros) ont aussi perdu du terrain sur des craintes de baisse des tarifs de péages autoroutiers au lendemain des propos du ministre de l'Economie annonçant la remise d'un prochain rapport sur les autoroutes.

* AIRBUS GROUP a perdu 2,12% à 47,58 euros, alors que Philippine Airlines (PAL) envisage de repousser des livraisons d'appareils.

* AREVA (-4,13% à 11,14 euros) a annoncé son intention de réduire ses investissements bruts de 200 millions d'euros à moins d'un milliard par an en 2015-2016 et de céder au moins 450 millions d'euros d'actifs, le spécialiste public du nucléaire cherchant ainsi à éviter une dégradation de sa notation financière.

* AIR FRANCE-KLM a cédé 2,53% à 6,509 euros. La compagnie a indiqué que la grève des pilotes d'Air France pourrait amputer son excédent brut d'exploitation de quelque 500 millions d'euros cette année. En outre, le trafic d'Air France-KLM a chuté de 16,3% en septembre en raison du mouvement des pilotes.

* BOLLORÉ a lâché 2,51% à 402,65 euros dans des volumes ayant représenté environ 10 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, pénalisé par des craintes liées à ses activités portuaires dans des pays d'Afrique touchés par le virus Ebola.

* VILMORIN (-2,32% à 76,48 euros) a publié des résultats annuels impactés par les changes et la volatilité du prix des matières premières agricoles, mais le semencier a maintenu son niveau de dividende et se fixe pour objectif de réaliser une marge opérationnelle courante de 10% pour l'exercice en cours, son niveau de 2013-2014.

* En revanche, les titres plus DÉFENSIFS ou de FOND DE PORTEFEUILLE ont été recherchés dans un environnement de marché marqué par un regain d'aversion au risque.

KERING a pris 1,16% à 152,65 euros, plus forte hausse du CAC 40, L'OREAL 0,58% à 122,40 euros, PERNOD RICARD 0,56% à 86,60 euros, LVMH 0,48% à 126,35 euros ou encore EDF 0,39% à 24,42 euros.

* SOITEC a progressé de 1,92% à 2,12 euros, plus forte hausse du SBF 120. Exane BNP Paribas reste couvaincu par la valeur après avoir rencontré le management de la société qui se dit très optimiste sur l'utilisation de la technologie "FD-SOI" (technologie de silicium sur isolant totalement déplété).

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Pascale Denis)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant