Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en hausse, le marché reprenant des couleurs après sa forte baisse de la semaine dernière, soutenu par une opération de fusion-acquisition (M&A) dans le secteur pharmaceutique européen et par les bancaires avec les résultats de Citigroup.

L'indice CAC 40 a pris 0,78% à 4.350,04 points après avoir enregistré la semaine dernière son plus fort recul (-3,4%) hebdomadaire depuis mi-mars.

* GENFIT s'est envolée de 15,89% à 27,71 euros, plus forte hausse du SBF 120, dans des volumes ayant représenté près de six fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext, soutenue par une note de Deutsche Bank qui juge la société biopharmaceutique nettement sous-évaluée en Bourse.

* Les VALEURS BANCAIRES européennes (+1,13%) ont terminé parmi les plus fortes hausses sectorielles en Europe après que Citigroup (+3,6% vers 18h00) a fait état de résultats meilleurs que prévu et annoncé un règlement à l'amiable de sept milliards de dollars avec les autorités américaines pour mettre fin à une enquête sur des produits financiers commercialisés juste avant la crise de 2008. SOCIÉTÉ GÉNÉRALE s'est adjugé 1,32% à 37,305 euros, CRÉDIT AGRICOLE 1,23% à 10,02 euros et BNP PARIBAS 0,86% à 48,775 euros.

* SANOFI a progressé de 0,87% à 76,47 euros avec son secteur européen (+0,62%). Le groupe pharmaceutique britannique Shire (+0,68%) s'est dit prêt à recommander une offre de rachat de 31 milliards de livres (22,7 milliards d'euros) par l'américain AbbVie, avec qui il est entré en discussions après avoir reçu une cinquième proposition.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES ont gagné du terrain, des analystes considérant que l'activité de M&A illustre la confiance des entreprises dans l'avenir. En outre, la production industrielle de la zone euro a certes diminué de 1,1% en mai, mais légèrement moins qu'attendu. ARCELORMITTAL a fini en hausse de 2,58% à 10,92 euros, plus forte hausse du CAC 40, CAPGEMINI de 2,34% à 52,42 euros, SOLVAY de 2,19% à 126 euros, et, hors CAC 40, APERAM a grimpé de 4,5% à 25,565 euros et PSA de 3,11% à 11,095 euros.

* ALCATEL-LUCENT s'est octroyé 2,44% à 2,642 euros. Credit Suisse estime dans une note que la valeur n'est pas chère et considère que l'équipementier télécoms devrait atteindre ses objectifs de marge cette année et l'année prochaine.

* TECHNIP (+1,11% à 76,62 euros) a aussi profité d'un relèvement de recommandation de Deutsche Bank sur la valeur, de "conserver" à "acheter".

* En revanche, ESSILOR (-0,42% à 73,45 euros) a accusé la plus forte des rares baisses du CAC 40, la valeur testant un support technique vers 73 euros. Depuis que l'Autorité de la concurrence a annoncé jeudi avoir procédé la veille à des perquisitions et des saisies chez des fabricants de verres optiques soupçonnés de pratiques anticoncurrentielles, l'action Essilor a perdu 3,2%.

* SOLOCAL (-1,61% à 0,61 euro) a accusé la plus forte baisse du SBF 120, la valeur "survendue" sur le plan graphique, testant un support technique entre 0,6 et 0,62 euro.

* AIR FRANCE-KLM a reculé de 1,51% à 8,353 euros, des analystes jugent la valeur surévaluée et peu attrayante au regard des attentes du marché pour les résultats de la compagnie aérienne. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S vise une croissance de 1,1% du chiffre d'affaires cette année pour le groupe.

* CGG a abandonné 1,37% à 8,69 euros, des analystes se montrant plus prudents sur le titre dans un environnement incertain après l'avertissement sur résultats lancé jeudi par la société parapétrolière néerlandaise Fugro.

(Alexandre Boksenbaum-Granier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant