Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a terminé en hausse de 0,36% à 4.288,59 points, tiré par l'espoir d'une baisse des taux de la Banque centrale européenne (BCE) d'ici à la fin de l'année et d'un maintien prolongé de la politique ultra-accommodante de la Réserve fédérale américaine après le fort repli de l'investissement industriel aux Etats-Unis en septembre.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES ont été soutenues par une statistique chinoise montrant que le secteur des services a enregistré le mois dernier en Chine sa croissance la plus marquée en 13 mois.

LAFARGE (+4,88% à 53,34 euros) a terminé en tête des hausses du CAC 40, ARCELORMITTAL a gagné 2,67% à 11,915 euros, STMICROELECTRONICS 1,59% à 5,742 euros, et TECHNIP 1,53% à 77,21 euros. L'indice Stoxx du secteur européen des ressources de base (+1,94%) a enregistré la plus forte hausse sectorielle en Europe devant celui de la construction (+1,24%).

FAURECIA (+5,98% à 22,58 euros) a signé la plus forte progression du SBF 120 et a nettement surperformé le secteur automobile européen (+0,59%), Natixis ayant décelé plusieurs catalyseurs pour la valeur permettant de jouer le redressement de l'équipementier.

* EADS a progressé de 2,77% à 52,01 euros, la valeur ayant franchi à la hausse une résistance technique située entre 50,5 et 51 euros et testée vendredi dernier.

* A rebours de tendance, les valeurs bancaires (-0,17%) ont terminé en baisse, plombées par la chute d'UBS (-5,27%) et Crédit Suisse (-6,69%) après l'adoption par le parlement suisse de règles prudentielles plus strictes que les normes internationales.

CREDIT AGRICOLE a perdu 1,16% à 8,797 euros, SOCIETE GENERALE 0,47% à 41,425 euros et BNP PARIBAS 0,31% à 53,98 euros.

* Plus fort repli du CAC 40, GEMALTO a perdu 1,43% à 80,82 euros. Le titre, qui avait ouvert un "gap baissier" compris entre 85 et 82,9 euros le 24 octobre après l'annonce de ses résultats du troisième trimestre, avait repris 1,12% au cours des trois dernières séances.

* ALCATEL-LUCENT (-3,81% à 2,856 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120 dans des volumes représentant près de trois fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois. Le groupe a annoncé trois opérations financières, dont une augmentation de capital de 955 millions d'euros, afin de tenir son objectif de réduire sa dette d'ici 2015.

* DANONE a perdu 0,83% à 53,86 euros, Goldman Sachs, qui a abaissé son conseil sur la valeur de "acheter" à "neutre", ayant anticipé une baisse des volumes et de la rentabilité du groupe en Chine, en raison d'une plus forte concurrence et d'une intensification de la pression des autorités sur le marché des produits infantiles.

* Les COMPAGNIES AÉRIENNES européennes ont plongé (-4%) dans le sillage de Ryanair qui a chuté de 12,60% à 5,3311 euros, après avoir annoncé que son bénéfice annuel devrait baisser pour la première fois en cinq ans du fait de la concurrence et de ses effets sur les prix.

AIR FRANCE-KLM, qui a démenti lundi avoir demandé 5.000 suppressions de postes chez Alitalia, a cédé 1,60% à 7,298 euros.

* RENAULT a perdu 0,13% à 61,21 euros tandis que PSA a pris 0,99% à 10,09 euros. Les ventes de voitures neuves en France ont progressé de 2,6% en octobre, en hausse de 4,1% chez PSA et de 5,8% pour Renault - mais sur dix mois, les immatriculations ressortent en recul de 7,4% en données brutes et de 6,9% en données CJO.

* EULER HERMES a progressé de 3,76% à 101,3 euros, la valeur s'étant appuyée sur un support technique passant vers 97 euros.

Constance de Cambiaire, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant