Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en légère hausse (+0,41% à 3.982,23 points) au terme d'une séance peu active et hésitante. L'indice a touché en séance un nouveau plus haut de l'année à 3.983,05 points sans, une fois encore, parvenir à franchir ses sommets de l'été 2011 au-delà de 4.000 points.

L'euphorie sur les actifs risqués entretenue par les banques centrales continue malgré l'annonce d'une persistance de la récession en zone euro, qui a gagné de nouveau la France.

* RENAULT (+4,46% à 58,5 euros) a fini une nouvelle fois en tête du CAC 40, après avoir déjà pris 7% lors des deux séances précédentes, toujours porté par les bonnes performances de Nissan. Dans son sillage, PSA a pris 4,49% à 6,557 euros.

* Les VALEURS FINANCIERES ont porté le marché, soutenues par les résultats de BMPS (+9,39%) et par l'envolée du titre Commerzbank (+11,88%) après un placement dans de bonnes conditions d'actions de la banque par le fonds de sauvetage allemand.

CRÉDIT AGRICOLE a gagné 3,9% à 7,187 euros, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 2,02% à 30,6 euros et BNP PARIBAS 1,57% à 45,75 euros, AXA 1,22% à 14,965 euros.

BNP PARIBAS, LVMH (+1,58% à 137,9 euros), RENAULT, SOCGEN ET AXA ont été les plus importants contributeurs à la hausse du CAC 40. L'indice Stoxx 600 des banques en Europe s'est adjugé 1,72%.

* Lanterne rouge du CAC 40, VIVENDI a perdu 1,66% à 15,72 euros après des résultats trimestriels pénalisés par les performances médiocres de la filiale télécom SFR.

* Toujours dans les télécoms, ILIAD a perdu 2,31% à 175,5 euros après avoir touché un plus haut historique mardi en séance à 180,60 euros. Le chiffre d'affaires du groupe a été tiré au premier trimestre par le dynamisme de sa division de téléphonie mobile Free. CM-CIC Securities abaisse néanmoins son conseil à "conserver", soulignant que le titre a atteint son objectif de cours à 180 euros.

* EADS a progressé de 1,59% à 43,115 euros, le titre profitant de plusieurs relèvements de recommandation et/ou d'objectifs de cours au lendemain de la publication de ses résultats trimestriels.

D'autre part, la compagnie nationale koweïtienne a choisi d'acquérir de nouveaux avions auprès d'Airbus, estimant que l'offre de la filiale d'EADS était la plus intéressante, selon des propos du ministre des Transports rapportés par la presse.

* ARKEMA a fait un bond de 6,9% à 77,95 euros, qui l'a hissé en tête des hausses du SBF 120. Le groupe de chimie a accusé une perte trimestrielle de 30 millions d'euros en raison d'une provision de 125 millions déjà annoncée liée à son exposition à Kem One. Les analystes de Gilbert Dupont soulignent toutefois que les résultats trimestriels sont "légèrement mieux" qu'attendu et relèvent que la direction s'attend à une amélioration au second semestre.

* NICOX a lâché 3,69% à 2,638 euros alors que la biotech a accusé une perte nette trimestrielle de 4,3 millions d'euros. Le titre, qui a subi des prises de bénéfice, reste gagnant de plus de 13% depuis le début de l'année après une envolée de 129,56% en 2012.

* Prise de bénéfices également sur RUBIS (-3,75% à 47,705 euros), qui a accusé la plus forte baisse du SBF 120 après un gain de 8,62% au cours des trois dernières semaines.

* SOLOCAL (ex-PAGESJAUNES) a reculé de 1,2% à 1,65 euro, la spéculation se dégonflant après que le groupe a annoncé mercredi avoir rejeté les résolutions présentées par Guy Wyser-Pratte, qui réclamait deux sièges au conseil d'administration. Les déclarations de Guy Wyser-Pratte, qui s'était dit prêt à engager un bras de fer avec le fonds Cerberus, avaient fait grimper la valeur de plus de 6% lundi.

* GAMELOFT a bondi de 7,37% à 5,68 euros après avoir publié un chiffre d'affaires trimestriel en hausse de 21%, porté par le succès de ses jeux pour smartphones et tablettes tactiles. Natixis est passé à l'achat contre neutre et porté son objectif de cours de 4,8 euros à 6,4 euros.

Raoul Sachs, Blandine Hénault, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant