Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
0
EDF, À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS
EDF, À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris.

* EDF et ALSTOM sont les grands gagnants du premier appel d'offres pour l'installation d'éoliennes au large des côtes françaises de la Manche, devant AREVA, alors que GDF SUEZ n'a obtenu aucun contrat.

* PSA PEUGEOT CITROEN. La production dans l'usine PSA de Vesoul d'éléments de véhicules destinés à l'Iran restera suspendue au moins jusqu'en septembre, a indiqué un responsable syndical du groupe en marge d'un comité central d'entreprise portant sur l'alliance avec General Motors.

* RENAULT. Nissan, partenaire japonais de Renault, a annoncé mardi son intention d'investir 154 millions d'euros dans son usine britannique de Sunderland en vue de la production d'un nouveau modèle cinq portes milieu de gamme en 2014.

* CARREFOUR. L'Autorité de la concurrence a donné vendredi son feu vert à la vente à Intermarché de 20 magasins d'Altis, un franchisé de Carrefour co-détenu avec l'espagnol Eroski, dont la cession avait été annoncée en décembre.

* PERNOD RICARD a lancé un refinancement syndiqué pour un prêt de 2,5 milliards d'euros représentant le solde des 11,5 milliards empruntés lors du rachat du groupe suédois Vin & Sprit en 2008.

* STMICROELECTRONICS (ST) a annoncé lundi qu'un tribunal arbitral lui a ordonné en fin de semaine dernière de verser 59 millions de dollars (45 millions d'euros) à NXP Netherlands, ce qui conduit le fabricant de semi-conducteurs à revoir à la baisse sa prévision de marge pour le premier trimestre.

* AIR FRANCE-KLM a fait état mardi d'une progression de 6,8% de son trafic passagers en mars. Cette forte hausse est due à un effet de base favorable, le mois de mars 2011 ayant été marqué par le séisme au Japon et la crise politique en Côte d'Ivoire. Le fret a baissé de 3,4%.

* DIOR, LVMH. Le styliste belge Raf Simons a été nommé directeur artistique chez Christian Dior en remplacement de John Galliano qui a été licencié l'an dernier après avoir tenu des propos à caractère antisémite, annonce lundi la maison de couture, propriété de Dior SA, holding de contrôle de LVMH, numéro un mondial du luxe.

* TECHNICOLOR a ouvert des discussions avec les pouvoirs publics et des partenaires industriels pour trouver une solution de reconversion des 350 salariés du dernier site du groupe en France, l'usine d' assemblage de passerelles et de décodeurs TV d'Angers, rapporte mardi le quotidien Les Echos.

Raoul Sachs, édité par Gwénaëlle Barzic

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant