Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le , mis à jour à 08:48
0
AIR FRANCE, À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS
AIR FRANCE, À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris qui est attendue à l'équilibre à l'ouverture.

A 08h22, le contrat future sur le CAC 40 est stable à 4.913 points.

* AIR FRANCE a constaté un impact des attentats de Paris sur la fréquentation de ses vols et étudie des offres commerciales pour en amoindrir l'ampleur, a-t-on déclaré jeudi de source proche du groupe, tout en précisant qu'il était trop tôt pour donner des indications sur l'évolution du trafic.

Le PDG d'Air France-KLM, Alexandre de Juniac, a dit de son côté sur CNBC que les annulations de réservations l'emportaient sur les nouvelles réservations mais qu'il anticipait une reprise dans les prochaines semaines.

* AIRBUS estime que le lancement d'une version améliorée de son appareil A380 en 2022 pour doper les ventes pourrait être prématuré, a déclaré jeudi à New York son président exécutif, Fabrice Brégier.

* VIVENDI - Un groupe de fonds d'investissement italiens et étrangers a déclaré jeudi que la demande du groupe de médias et de divertissement d'avoir près d'un quart des sièges au conseil d'administration de Telecom Italia soulevait des problèmes de gouvernance et des questions sur ses intentions vis-à-vis du groupe italien.

* VINCI. La filiale routes du groupe de BTP et de concessions a remporté deux contrats portant sur la conception et la construction de deux voies rapides pour un montant total de 120 millions d'euros auprès de la Direction Générale des Routes et Autoroutes nationales de Pologne.

* AIR LIQUIDE. Moody's a placé jeudi la note crédit court terme du groupe sous revue en vue d'un abaissement après l'annonce d'un accord prévoyant l'acquisition du concurrent américain Airgas.

* BNP PARIBAS. Trois banques suisses, dont la filiale de BNP Paribas, ont accepté de payer des pénalités d'un montant total de plus de 81 millions de dollars (75,6 millions d'euros) afin d'échapper à des poursuites aux Etats-Unis pour avoir aidé de riches contribuables à frauder le fisc, a annoncé jeudi le département américain de la justice.

* SANOFI et AstraZeneca ont annoncé vendredi un accord de collaboration prévoyant l'échange de plus de 200.000 molécules issues de leurs chimiothèques exclusives respectives.

* PARROT a dévoilé vendredi les modalités de son augmentation de capital destinée à lui permettre de lever 300 millions d'euros. L'opération prévoit une parité de 7 actions nouvelles pour 5 actions existantes avec un prix de souscription de 17 euros par ABSA. Elle sera ouverte du 23 novembre au 4 décembre.

* EDENRED a annoncé vendredi la nomination de Patrick Bataillard au poste de directeur financier.

* TECHNICOLOR a annoncé vendredi avoir finalisé l'acquisition annoncée en juillet dernier de Cisco Connected Devices, l'activité de terminaux domestiques et de solutions vidéo de Cisco, pour un prix d'achat de 600 millions de dollars.

* SAFT. Le spécialiste des batteries a signé avec la SNCF un contrat d'une valeur d'environ quatre millions d'euros pour équiper des trains TER de systèmes de batteries, le plu gros marché qu'il ait conclu avec une compagnie ferroviaire européenne depuis dix ans.

* LDLC a confirmé jeudi ses objectifs annuels d'une croissance à deux chiffres de son chiffre d'affaires et d'une hausse de sa rentabilité, ainsi que son ambition de franchir le cap des 500 millions d'euros en 2018. Au premier semestre, le spécialiste de la vente en ligne a réalisé un chiffre d'affaires de 143,8 millions d'euros (+11%) et un résultat opérationnel de 6,1 millions (+33%).

* DEINOVE a réussi la production pré-industrielle de bioéthanol 2G dans un fermenteur de 300 litres, échelon supplémentaire dans la perspective d'une commercialisation de son procédé DEINOL. La société de biotechnologie industrielle, qui développe des procédés innovants de production de biocarburants et composés biosourcés à partir de biomasse non alimentaire, est confiante de pouvoir délivrer une solution technologiquement et économiquement compétitive d'ici à 2018.

* KORIAN - HSBC a annoncé vendredi avoir ramené sa recommandation d'"acheter" à "conserver", avec un objectif de cours ramené de 36 à 33 euros.

(Raoul Sachs et Gwénaëlle Barzic, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant