Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
0
LE SECTEUR BANCAIRE À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS
LE SECTEUR BANCAIRE À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, attendue en baisse à l'ouverture, pénalisées par le recul de l'indice PMI des services en Chine, revenu en juin à son plus bas niveau en neuf mois, et par les incertitudes liées à la montée de la violence en Egypte.

A 8H05, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 cède 0,6% au lendemain des propos de William Dudley, président de la Fed de New York, selon lesquels la reprise de l'économie américaine devrait sérieusement "dérailler" pour que la Réserve fédérale soit amenée à augmenter le rythme actuel de ses rachats d'actifs.

* GDF Suez cherche à récupérer au moins 600 millions d'euros avec la vente de participations importantes dans certaines de ses activités éoliennes et solaires en Europe, rapporte mercredi le Wall Street Journal, citant des sources ayant une connaissance directe du dossier.

* SEB, ARKEMA - Le Fonds stratégique de participations FSP, créé par quatre assureurs français, a annoncé son entrée au capital d'Arkema et de Seb.

* TRANSACTIONS - L'Europe pourrait réduire la portée de la future taxe sur les transactions financières, a déclaré mardi Algirdas Semeta, le commissaire européen chargé de la politique fiscale, confirmant ainsi publiquement qu'un assouplissement du projet initial était bien à l'étude.

* SECTEUR BANCAIRE - La Réserve fédérale a annoncé mardi l'adoption des dispositions dites de "Bâle III", qui impliquent un durcissement des ratios de solvabilité des banques, tout en précisant que les plus petits établissements seraient en partie épargnées par les nouvelles normes.

Par ailleurs, Standard & Poor's a abaissé la note de crédit de Barclays Bank, de Credit suisse et de Deutsche Bank de "A+" à "A", tout en attachant une perspective stable à ces notes.

* SECTEUR AUTOMOBILE - Les ventes de gros pickups ont nourri une demande soutenue en juin aux Etats-Unis, au point que le secteur automobile y a enregistré son meilleur mois depuis la récession qui avait obligé General Motors et Chrysler à déposer le bilan en 2009.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Gilles Guillaume

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant