Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
0
LE TITRE RENAULT PARMI LES VALEURS À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS
LE TITRE RENAULT PARMI LES VALEURS À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris.

* VALEURS FINANCIÈRES - Les dirigeants européens pourraient sceller un accord définitif sur le deuxième plan d'aide à la Grèce dans les prochains jours, et se sont efforcés lundi d'apaiser un début de polémique sur un projet prêté à Berlin de mettre la Grèce sous tutelle budgétaire.

Le Premier ministre grec Lucas Papademos s'est entretenu après le sommet de Bruxelles avec des responsables de l'UE et de la Banque centrale européenne afin de discuter des détails du plan de restructuration de la dette grecque en cours de négociation avec les créanciers privés.

* ASSURANCE - Moody's Investors Service a annoncé mardi avoir relevé de négative à stable sa perspective pour la branche dommage des assureurs français et maintenu sa perspective négative sur le secteur de l'assurance-vie.

* CARREFOUR a annoncé lundi soir le départ de son directeur exécutif chargé des marchés de croissance, Pierre Bouchut, dans lequel des analystes avaient vu un candidat sérieux pour succéder à Lars Olofsson. C'est Georges Plassat qui a été choisi pour succéder au PDG du groupe de distribution.

* RENAULT, qui détient 25% du capital du constructeur russe AvtoVAZ, pourrait en prendre le contrôle via son alliance avec Nissan dès le premier semestre de cette année, a rapporté lundi l'agence de presse RIA Novosti, citant des propos de Sergueï Tchemezov, le président de la holding Russian Technologies.

* RENAULT et PSA PEUGEOT CITROËN - Selon la Tribune, qui cite des sources officieuses, les immatriculations de voitures neuves se sont comme prévu effondrées en janvier en France, conséquence du contexte économique et du comparatif très défavorable du début 2011, quand l'effet primes à la casse jouait encore à plein.

Selon La Tribune, Renault enregistrerait un recul de 45%, Peugeot de 37%, Citroën de 31% et Dacia de 18%. Les deux constructeurs français ont refusé de faire un commentaire sur les chiffres qui seront publiés mercredi.

* EADS - UBS passe de neutre à achat sur le titre avec un objectif de cours relevé de 22 à 31 euros.

* ACCOR - Nomura reprend la couverture de la valeur avec une recommandation à "alléger" et un objectif de cours de 19,50 euros.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT - Morgan Stanley passe de sous-pondérer à pondération en ligne sur le titre.

* SOITEC, qui avait dit prévoir une perte opérationnelle "significative" en 2011-2012, a annoncé que celle-ci se situerait entre 40 et 45 millions d'euros.

* EIFFAGE - JP Morgan passe de sous-pondérer à neutre sur le titre.

* NORBERT DENTRESSANGLE a fait état lundi soir de "signes d'essoufflement sur la fin de l'année" dans l'activité de ses clients, dans un contexte macroéconomique "montrant progressivement des signes de ralentissement".

Le groupe a réalisé en 2011 un chiffre d'affaires consolidé de 3.576 millions d'euros, en hausse de 5,6% à taux de change et périmètre constants. Sur le seul quatrième trimestre, la variation du chiffre d'affaires ressort à +4,2%.

* ALTEN juge le début d'année "rassurant, voire encourageant", malgré le contexte économique déprimé qui a caractérisé la fin 2011. "L'activité du mois de janvier est restée satisfaisante, comparable à celle de l'an passée", a indiqué Alten. Sur 2011, le chiffre d'affaires consolidé a augmenté de 14,5% hors effet de change et à périmètre constant, à 1.065,7 millions d'euros. Sur le seul quatrième trimestre, la croissance est ressortie à 12,5%.

* SÉCHÉ ENVIRONNEMENT, qui a affiché en 2011 une croissance organique de 6% de son chiffre d'affaires à 424,2 millions d'euros, a indiqué tabler pour 2012 sur une progression de son activité en ligne avec celle du dernier semestre "au sein d'un environnement macroéconomique incertain".

Concernant le dossier de la participation dans la Saur, et notamment sur l'hypothèse d'une sortie, le directeur financier Jean Geissler a refusé de faire un commentaire, indiquant simplement que la médiation suivait son cours.

* ARTPRICE.COM s'attend à un bond de ses ventes cette année grâce au lancement de son service d'enchères en ligne, a déclaré lundi son PDG Thierry Ehrmann, dans une interview à Reuters.

Gilles Guillaume et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant