Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séance

le
0
ARCELORMITTAL, PLUS FORT RECUL DU CAC 40 À MI-SÉANCE
ARCELORMITTAL, PLUS FORT RECUL DU CAC 40 À MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, en nette baisse à la mi-journée plombée par un ensemble de facteurs : l'arrivée à échéance de contrats sur indices, les incertitudes entourant la Grèce et des rumeurs de resserrement de la réglementation sur le marché chinois.

A 13h16, l'indice CAC 40 reculait de 1,21% à 5.161,17 points.

* CYCLIQUES et FINANCIERES sont les principales victimes en Bourse de cette conjonction de facteurs dans un environnement économique incertain.

ARCELORMITTAL perd 3,45%, plus forte baisse du CAC 40, RENAULT 1,87% et ALSTOM 1,37%. Du côté des banques, CREDIT AGRICOLE lâche 2,14%, BNP PARIBAS 2,13% et SOCIETE GENERALE 1,27%.

* TELEPERFORMANCE (-6,11%) accuse la plus forte baisse de l'indice SBF 120, le marché s'inquiétant pour le spécialiste des centres d'appels après des informations concernant un problème de sécurité survenu au Mexique.

* En revanche, PSA (+0,37% à 16,49 euros) signe la plus forte des deux seules hausses du CAC 40, la valeur rebondissant sur un support technique, à 16,20 euros.

* ACCOR (+0,32%) profite de l'annonce d'un chiffre d'affaires meilleur qu'attendu au premier trimestre.

* GENFIT (+10,24%) est en tête des rares hausses de l'indice SBF 120 portant à +35,6% son gain cette semaine, soutenue par les spéculations croissantes autour d'annonces que pourrait faire le groupe à l'occasion d'un congrès très attendu à Vienne.

* IPSEN avance de 0,32%. Credit suisse estime qu'il est temps d'acheter le titre malgré l'abandon par le groupe pharmaceutique des études évaluant le Tasquinimod destiné à soigner le cancer de la prostate. Pour le broker, cette décision est bonne et va permettre au marché de se concentrer sur Somatuline, un autre traitement du groupe.

* TARKETT grimpe de 0,37% avant la publication de son activité trimestrielle le 21 avril. Des analystes s'attendent à ce que les effets de change et l'acquisition de Desso compensent les difficultés rencontrées en Russie.

* THALES grappille 0,24%, Goldman Sachs, neutre jusqu'à présent sur la valeur, l'ayant ajoutée à sa liste de titres préférés ("conviction list") en anticipant une amélioration des prévisions de résultats.

* TRANSGENE gagne 7,07% au lendemain de l'annonce par la société biopharmaceutique de l'obtention d'un feu vert aux Etats-Unis pour le Pexa-Vec.

* ALBIOMA s'adjuge 2,09% au lendemain de l'annonce par le producteur d'énergie indépendant d'une nouvelle acquisition au Brésil.

* MANITOU (-3,97%) accuse l'une des plus fortes baisses du CAC Mid & Small, les investisseurs se montrant déçus par le manque de visibilité du spécialiste des engins de manutention au lendemain de sa publication trimestrielle.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant