Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séance

le
1
ARCELORMITTAL, PLUS FORTE BAISSE DU CAC 40 À MI-SÉANCE
ARCELORMITTAL, PLUS FORTE BAISSE DU CAC 40 À MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 abandonnait 2,06% à 4.398,78 points à 12h25, plombé par les spéculations sur la possibilité d'une hausse des taux d'intérêt aux Etats-Unis dès la semaine prochaine et des incertitudes géopolitiques liées au programme nucléaire nord-coréen et à la campagne présidentielle américaine.

Toutes les valeurs du CAC 40 sont dans le rouge.

* Dans ce contexte, les VALEURS liées aux MATIÈRES PREMIÈRES (-3,66%) sont en forte baisse dans le sillage des cours des métaux (-0,79% pour le cuivre) et du baril de Brent (-1,9%), pénalisés par un regain des craintes de ralentissement de la demande mondiale.

ARCELORMITTAL, plus forte baisse du CAC 40, perd 5,38%. ERAMET cède 5,05% et APERAM 2,95%.

* Egalement sensibles à la conjoncture, Les VALEURS CYCLIQUES, les BANCAIRES (-3,19%) et l'AUTOMOBILE (-2,83%), sont en net recul.

* GROUPE PSA abandonne 3,35%, VALEO 3,2% et RENAULT 3,06%.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE perd 3,72% et BNP PARIBAS lâche 3,4%, tandis qu'AXA et CRÉDIT AGRICOLE perdent respectivement 3,73% et 3,6%.

* THALES résiste (+0,27%). L'équipementier pour l'aéronautique a annoncé un accord avec l'opérateur de satellites SES (-1%) pour proposer un service d'internet à haut débit à bord des avions.

* RUBIS limite ses pertes (-0,62%), soutenu par une note de Natixis, qui a relevé son objectif de cours de 85 à 97 euros sur le titre avec une recommandation à "acheter" en expliquant avoir relevé ses prévisions de résultats annuels après la publication d'un premier semestre au-dessus des attentes.

* ONXEO, plus forte hausse du CAC MId & Small, décolle de 7,26%, les marchés saluant l'annonce par la société spécialisée dans le développement de médicaments orphelins en oncologie des premiers résultats du programme préclinique de son produit Livatag.

* GROUPE FNAC prend 0,85%, alors que les ventes du e-commerce en France ont poursuivi leur hausse à deux chiffres au premier semestre, portées par les transactions opérées sur les places de marché et les appareils mobiles.

(Raphaël Bloch, édité par Dominique Rodriguez)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ZvR il y a 3 mois

    kim kong Un fait baisser le cac......