Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séance

le
0
FAURECIA, PLUS FORTE BAISSE À MI-SÉANCE À PARIS
FAURECIA, PLUS FORTE BAISSE À MI-SÉANCE À PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, en retrait de 0,53% à 4.487,78 points à 12h15 sur des prises de bénéfices après cinq séances consécutives de hausse.

* FAURECIA (-4,2%) s'inscrit comme la plus forte baisse de l'indice SBF 120 et entraîne les autres équipementiers automobiles dans son sillage après le chiffre d'affaires mitigé qu'il a publié et des prévisions annuelles jugées prudentes.

VALEO perd 2,74% et PLASTIC OMNIUM 2%.

Le secteur AUTOMOBILE essuie la plus forte baisse sectorielle en Europe (-1,5%). GROUPE PSA abandonne 2,38% mais RENAULT, dont les ventes ont augmenté de 10,7% en mars en Europe, limite son recul à 0,93%.

* ACCORHOTELS perd 1,62%. JPMorgan a abaissé sa recommandation sur la valeur de "surpondérer" à "neutre", estimant que les attentes du consensus sont trop élevées.

* A l'inverse, CARREFOUR (+4,43%) affiche la plus forte hausse du CAC 40 après une accélération de sa croissance organique au premier trimestre grâce à une solide dynamique au Brésil et en Europe du Sud et des perspectives de résultats annuels qui rassurent le marché.

* EDENRED (+7,37%) prend la tête des hausses du SBF 120 dans des volumes étoffés. Le groupe de services prépayés a fait état d'une croissance organique meilleure qu'attendu au premier trimestre 2016. Le titre, selon des analystes, profite aussi du renforcement du réal, alors qu'Edenred réalise 45% de ses ventes au Brésil.

* STMICROELECTRONICS s'adjuge 3,08%. Le conseil d'administration du fabricant de semi-conducteurs cherche un successeur au PDG Carlo Bozotti et dispose d'une liste de successeurs potentiels, dit-on de source proche du dossier.

* EDF prend 2,18%. D'après Le Figaro, le groupe prépare un nouveau plan d'économies d'un milliard d'euros à la demande de l'Etat, qui envisage d'apporter son soutien financier à l'électricien public.

* ELIS recule de 3,52%. EURAZEO (-0,96%) a annoncé vendredi avoir cédé 17,1 millions de titres de la société de blanchisserie industrielle, soit 15% du capital, au prix de 16,45 euros par action, pour un montant total 281 millions d’euros.

* NICOX s'est retourné à la hausse dans la matinée et prend 2,96% après une perte d'exploitation plus forte qu'attendu mais un bond de son chiffre d'affaires grâce à l'acquisition de Doliage en France et aux lancements de nouveaux produits.

* PIERRE ET VACANCES gagne 2,99% après avoir annoncé un chiffre d'affaires semestriel des activités touristiques de 521,8 millions d'euros, en hausse de 9,6%.

(Joseph Sotinel et Dominique Rodriguez, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant