Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séance

le
0
AIR FRANCE-KLM EN NET RECUL EN BOURSE DE PARIS À MI-SÉANCE
AIR FRANCE-KLM EN NET RECUL EN BOURSE DE PARIS À MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 était en légère baisse de 0,17% à 4.521,53 points à 12h15, dans des volumes qui restent réduits, à 21% de leur moyenne quotidienne, alors que plusieurs indicateurs économiques sont attendus aux Etats-Unis dans l'après-midi.

* VINCI perd 0,88% et EIFFAGE 1,03%, pénalisés par une note sectorielle de Kepler Cheuvreux qui anticipe de nouvelles tensions sur leurs marges dans un contexte difficile pour le secteur public de la construction en France.

* AIR FRANCE-KLM cède 1,94%, plus forte baisse du SBF 120, plusieurs analystes soulignant le potentiel impact financier d'une nouvelle grève des pilotes de la compagnie aérienne.

* ARCELORMITTAL est en hausse de 4,16%. Selon plusieurs traders, RaboBank a relevé sa recommandation sur le titre de "réduire" à "conserver", misant sur une hausse de la demande d'acier en 2016.

* DBV TECHNOLOGIES gagne 3,93%, la société biopharmaceutique profitant de l'annonce d'un accord avec Nestlé pour le développement d'un test pour le diagnostic de l'allergie aux protéines de lait de vache chez l'enfant.

* ELIOR prend 2,57%, portée par une note de Citigroup, qui salue la bonne dynamique du groupe ainsi que sa politique d'acquisitions, après l'annonce du rachat de l'américain Preferred Meals.

* NANOBIOTIX (+2,89%) a annoncé mardi avoir établi une preuve de concept préliminaire issue du programme préclinique d'Immuno Oncologie, montrant que NBTXR3 pourrait transformer la tumeur en vaccin.

* ABIVAX (+2,27%) a annoncé lundi que le premier patient a été recruté dans le cadre de l'étude ABX464-004, une première étape qui marque le lancement effectif de la seconde étude de Phase IIa auprès de patients infectés par le virus du VIH/sida pour le candidat médicament ABX464.

* BIGBEN INTERACTIVE (+2,01%) a annoncé de nouvelles perspectives à moyen terme tablant sur une accélération des sorties de jeux qui devraient atteindre 8-10 opus sur l'exercice 2017-2018. Pour 2016-2017, il vise entre 200 et 210 millions de revenus avec un ROC supérieur à 5%, avant une accélération du chiffre d'affaires sur l'exercice suivant et un ROC supérieur à 7%.

(Joseph Sotinel et Raphaël Bloch, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant