Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séance

le
1
VEOLIA, PLUS FORTE HAUSSE DU CAC 40 À MI-SÉANCE
VEOLIA, PLUS FORTE HAUSSE DU CAC 40 À MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, en hausse à la mi-journée, soutenue par la solidité de l'activité manufacturière allemande en avril et la perspective de nouvelles mesures de relance en Chine après un indicateur venu confirmer le ralentissement économique. et

A 12h53, l'indice CAC 40 gagne 1,05% à 5.099,65 points:

* VEOLIA ENVIRONNEMENT (+3,78%) est en tête des hausses du CAC 40, Berenberg tablant sur une poursuite de la progression du titre et ayant relevé son objectif de cours de 19,0 à 22,5 euros avec un conseil d'achat.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES profitent de la statistique allemande et des espoirs de nouvelles mesures de soutien en Chine, ces derniers soutenant également la hausse des matières premières (+0,59% pour les cours du Brent et +1,03% pour le cuivre).

TECHNIP gagne 2,51% et CGG 3,84%, avec les cours du pétrole. ARCELORMITTAL s'octroie 2,14% avec les métaux. LAFARGE avance de 2,34% et ALSTOM de 2,12%.

* En revanche, ALCATEL-LUCENT (-0,76%, plus forte baisse du CAC 40) reste pénalisée par Nokia (-1,41%) dont la publication trimestrielle a soulevé de nombreuses interrogations sur l'OPA envisagée par le groupe finlandais sur le français.

* AIRBUS GROUP lâche 0,74% alors que l'euro reste au-dessus du seuil de 1,11 dollar (1,1130), contre 1,06 dollar mi-avril.

* EDF abandonne 0,66%. Selon le journal Les Echos, le tarif de l'électricité d'origine nucléaire vendue par EDF à ses concurrents ne va pas augmenter au 1er juillet. Personne n'était joignable dans l'immédiat pour un commentaire à Bercy et au ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie.

* RENAULT se replie de 0,53%. Contre l'avis du PDG Carlos Ghosn et son conseil d'administration, les actionnaires, menés par le plus important d'entre eux, l'Etat, ont rejeté jeudi une résolution instaurant le principe "une action, une voix". En outre, les immatriculations de la marque low cost Dacia ont baissé de 0,2% en avril.

* VALLOUREC (-2,26%) signe le repli le plus marqué de l'indice SBF 120, le fabricant de tubes sans soudure en acier, qui a déjà perdu 9,25% jeudi, continuant de pâtir des craintes des investisseurs au sujet des résultats du groupe cette année après l'annonce d'une perte au premier trimestre.

* STMICROELECTRONICS lâche encore 1,11%, les analystes se montrant prudents vis-à-vis du fabricant de semi-conducteurs à la suite des résultats trimestriels du groupe. Depuis sa clôture mercredi soir, la valeur perd 14%.

* INNATE PHARMA (+4,92%, plus forte hausse du SBF 120) reste recherchée. La biotech continue de profiter de l'engouement du marché après l'accord conclu avec AstraZeneca.

* INGENICO grimpe de 3,17%. Le groupe profite encore de l'optimisme des analystes après la publication par le spécialiste des services de paiement d'une activité trimestrielle meilleure qu'attendu.

* AREVA s'octroie 7,1%. Trois groupes industriels chinois s'intéressent à certaines des technologies d'Areva et le spécialiste français de l'énergie nucléaire est prêt à en accueillir deux à son capital comme actionnaires minoritaires, selon Le Journal du Dimanche, qui cite plusieurs sources impliquées dans les discussions.

* BOIRON (+2,04%) a fait état jeudi d'une hausse de 8,4% en données courantes de son chiffre d'affaires au premier trimestre à 140,20 millions d'euros, avec une hausse de 35,8% de l'activité en Amérique du Nord.

* LATÉCOÈRE (-15,71%) chute lourdement pour sa reprise de cotation et accuse la plus forte baisse de l'indice CAC Mid & Small dans des volumes représentant 6,8 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext après l'annonce de sa recapitalisation.

* ASSYSTEM (-4,07%) a fait état d'une baisse de 1,7% de son chiffre d'affaires en données organiques au premier trimestre, pénalisé par l'activité de son pôle Energy & Infrastructure (-4,1%) et à l'international (-5%).

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pascalcs le lundi 4 mai 2015 à 13:34

    Plus les nouvelles sont mauvaises, plus cela monte. Le PMI Chinois en forte contraction en Avril (plus bas d’un an), le PMI français en contraction plus forte que prévu, la Grèce en probable défaut de paiement le 12 mai, et les volumes d’échange anémiques. Après le PIB T1 US à -2,6% corrigé des stocks, ca mérite bien + 1% à la bourse.