Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séance

le
0
SOCGEN ET LES BANCAIRES À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS À MI-SÉANCE
SOCGEN ET LES BANCAIRES À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS À MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-journée, pénalisée par les valeurs bancaires après la publication trimestrielle de Crédit agricole S.A., et le secteur de l'énergie, victime des interrogations sur la demande de pétrole.

A 12h00, l'indice CAC 40 perdait 0,34% à 5.103,05 points:

* CRÉDIT AGRICOLE (-9,93%) chute lourdement et accuse la plus forte baise du SBF 120 à la suite de la publication trimestrielle de la 'banque verte' marquée par une augmentation du coût du risque et le blocage d'une réforme de la gouvernance. et

* Dans son sillage, NATIXIS lâche 1,82%, SOCIETE GENERALE 1,62%, BNP PARIBAS 0,91% et l'indice Stoxx du secteur bancaire européen 1,35%, plus forte baisse sectorielle en Europe.

* Le secteur européen de L'ÉNERGIE recule de 0,56% sur fond d'interrogations croissantes à propos des cours du pétrole et de la demande d'or noir en raison du ralentissement économique en Chine.

TOTAL perd 0,59% et TECHNIP 0,16%. Hors CAC, MAUREL & PROM, sur laquelle Société générale a abaissé son objectif de cours de 9,50 à 6,50 euros, cède 3,03%. VALLOUREC abandonne 1,62% alors que Citigroup ne vise plus qu'un cours de 12 euros sur le titre, contre 14 euros.

* En revanche, ARCELORMITTAL avance de 1,81%, plus forte hausse du CAC 40, avec son secteur (+1,51%, plus forte hausse sectorielle en Europe) et la stabilisation des cours du cuivre (+0,48%), tombés la veille à un plus bas de six ans.

* LAFARGEHOLCIM (+1,31%) a annoncé son intention de lancer une procédure de retrait obligatoire des actions Lafarge restantes après avoir dépassé le seuil nécessaire de 95% du capital et des droits de vote à la suite de la fusion de Lafarge et de Holcim.

* AXA (+0,56%), dont les comptes du premier semestre ont profité de la baisse de l'euro, s'est dit prêt à poursuivre sa stratégie d'acquisitions ciblées pour accroître sa présence dans les pays émergents et s'adapter aux nouvelles technologies.

* ELIOR (+2,11%) est en tête des hausses du SBF 120 après avoir conclu l'acquisition de Starr Restaurant Catering group (SRCG), un groupe de restauration haut de gamme basé aux Etats-Unis.

* IPSEN (+1,42%) reste proche de ses plus hauts historiques à la faveur d'une publication semestrielle jugée solide et des résultats positifs d'un traitement développé par son partenaire Lexicon Pharmaceuticals.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant