Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

le
0
ALSTOM ET LE CAC 40 EN HAUSSE À LA MI-SÉANCE
ALSTOM ET LE CAC 40 EN HAUSSE À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 est peu changé (+0,09%) à 4.559,25 points vers 12h50 au lendemain d'une baisse de 0,87%, les inquiétudes sur l'état de l'économie mondiale faisant à nouveau surface après que la Banque mondiale a revu en baisse ses prévisions de croissance. Les marchés au comptant d'Euronext ont ouvert avec une demi-heure de retard en raison de problèmes techniques.

* Les télécoms occupent le devant de la scène et tiennent les premières places du SBF 120 alors que la question du maintien ou non de quatre opérateurs mobiles en France fait toujours débat. Le ministre de l'Economie, Arnaud Montebourg, a réaffirmé la volonté du gouvernement de ramener à trois le nombre d'opérateurs mobiles en France au lendemain de l'annonce par BOUYGUES d'une série de mesures visant à maintenir sa filiale Bouygues Telecom sur le marché sans passer par un partenariat.

ILIAD, plus forte hausse du SBF 120, gagne 6,67%, BOUYGUES 4,23%, NUMERICABLE 1,76% et ORANGE, plus gros volume de la cote, 0,08%.

* BNP PARIBAS gagne 0,42% après l'annonce du départ à la retraite du directeur général délégué de la banque, Georges Chodron de Courcel, mis en cause par les régulateurs américains dans l'enquête sur des transactions en dollars avec des pays sous embargo américain. Depuis que ce litige, qui pourrait coûter à la banque quelque 10 milliards de dollars, a fait surface mi-février, la capitalisation boursière de BNP a fondu de plus de 11 milliards d'euros.

* ALSTOM gagne 0,3% alors que de nouvelles marques d'intérêt sont venues du Japon. Hitachi a fait savoir jeudi qu'il envisageait de participer à une possible offre commune de Siemens et Mitsubishi Heavy Industries (MHI) sur la branche énergie d'Alstom, déjà convoitée par le groupe américain General Electric.

* Les valeurs à fort profil cyclique sont pénalisées. PLASTIC OMNIUM, plus forte baisse du SBF 120 perd 1,14%. APERAM perd 1,66%, AIR FRANCE 1,4%.

* VALLOUREC, qui a chuté mercredi de plus de 11% après un nouvel avertissement sur résultats, continue d'en souffrir et perd 1,00%.

(Raoul Sachs, édité par Pascale Denis)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant