Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

le
0
FAURECIA GAGNE 5,5% À LA MI-SÉANCE
FAURECIA GAGNE 5,5% À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 recule de 0,07% à 3.683,82 points à 12h45, sur fond de volatilité des devises et de résultats 2012 mitigés :

* Les BANCAIRES pèsent sur la cote.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (-4%) accuse la plus forte baisse du CAC 40. La banque veut se recentrer autour de ses principaux métiers d'ici à 2015 et poursuivre la réduction de ses coûts au terme d'une année 2012 marquée par des cessions d'actifs et des charges exceptionnelles qui ont pesé sur ses résultats.

* CREDIT AGRICOLE perd 1,7% et BNP PARIBAS 1%.

* A l'inverse, LAFARGE (+2,7% à 45,6 euros) est en tête des hausses du CAC 40, Goldman Sachs étant passé à l'achat sur la valeur et l'a intégrée à sa liste de valeurs préférées.

A l'inverse, Goldman Sachs a abaissé d'achat à neutre son conseil sur SAINT-GOBAIN, qui perd 0,9%.

* VIVENDI perd 1,1% et LAGARDERE 0,4% - Vivendi a été assigné en justice par Lagardère, ce dernier demandant à ce que le groupe de médias restitue 1,6 milliard d'euros de trésorerie à Canal+ France, dont il est actionnaire minoritaire.

* PSA PEUGEOT CITROËN (+6%) est en tête des hausses du SBF 120. Le groupe automobile a annoncé une nouvelle stratégie pour sa marque Citroën et a confirmé ses objectifs de redressement à moyen terme après avoir subi une perte nette record en 2012.

* FAURECIA (+5,5%) se classe derrière. PSA, qui en détient 57% du capital, a déclaré que l'équipementier n'était pas à vendre. Natixis est passé à l'achat.

* EDENRED gagne 4,6%. Le groupe a de nouveau profité en 2012 d'un fort soutien des pays émergents, Amérique latine en tête, ce qui lui a permis de réaliser ses objectifs et de confirmer ceux qu'il vise à l'horizon 2016.

PAGESJAUNES (-10,34%) accuse la plus forte baisse du SBF 120. Le groupe prévoit un nouveau repli de son activité en 2013 mais entend accélérer sa mutation digitale, illustrée par l'adoption d'un nouveau nom pour sa raison sociale, Solocal Group, avec pour objectif une transition achevée en 2015.

* BELVÉDÈRE perd 4,2%. L'assemblée générale sur la restructuration de sa dette, a dû être ajournée faute d'avoir atteint le quorum nécessaire, a déclaré à Reuters un porte-parole du groupe de spiritueux.

* ORPEA (+2%) a annoncé la poursuite de son développement cette année avec la création de 1.200 emplois. Le groupe dit attendre "avec confiance" une progression de 12% de son chiffre d'affaires à 1,6 milliard d'euros et une rentabilité soutenue après le niveau record de son activité atteint en 2012.

* BIC chute de 8,3% après avoir fait état d'un ralentissement des ventes au quatrième trimestre.

Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant