Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

le
0
ALCATEL-LUCENT, PLUS FORTE HAUSSE DU SBF 120 À LA MI-SÉANCE
ALCATEL-LUCENT, PLUS FORTE HAUSSE DU SBF 120 À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 cède 0,54% à 4.172,90 points vers 12h40, les investisseurs restant prudents dans l'attente d'un éventuel accord entre Républicains et Démocrates sur le budget fédéral et le plafond de la dette américaine.

* Dans ce contexte d'incertitude alimenté également par la stratégie de sortie de la politique monétaire ultra-accommodante de la Fed, les valeurs BANCAIRES (-0,94%) enregistrent le plus fort repli sectoriel en Europe. BNP Paribas (-1,50%) et AXA (-1,93%) sont les deux premiers contributeurs à la baisse du CAC 40. Société générale perd 1,45% et Crédit agricole 1,43%.

* Les valeurs à fort profil CYCLIQUE sont également pénalisées. VALLOUREC (-2,26%) accuse la plus forte baisse du CAC 40. KERING cède 1,22%, LAFARGE 0,84% et STMICROELECTRONICS 0,89%.

FAURECIA perd 2,18%, PSA 2,21%, PLASTIC OMNIUM 2,09% et RENAULT 1,11%.

* Vedette du jour, ALCATEL-LUCENT gagne 6,08% dans des volumes représentant à la mi-journée 90% de la moyenne journalière des trois derniers mois et signe la plus forte hausse du SBF 120. Selon une information de Reuters, Nokia envisagerait une alliance avec l'équipementier télécoms franco-américain.

* Les valeurs des télécoms résistent comme la veille ( +0,56%) profitant de leur profil défensif et des spéculations autour de fusions acquisitions. ORANGE progresse de 2,92% et est en tête des hausses du CAC 40.

* EADS (+0,89%) reste en progression au lendemain de l'annonce de plusieurs commandes fermes en Chine et au Vietnam par sa filiale Airbus.

* VINCI (+0,49%). Le groupe de BTP français a mandaté des conseils pour examiner la vente de son pôle de parkings (Vinci Park), dont il pourrait attendre de l'ordre de 1,5 à 2 milliards d'euros, selon le quotidien Les Echos.

* SOLOCAL (-2,63%) est en tête des baisses du SBF 120 sur des prises de bénéfices après avoir bondi de 13% au cours de la séance précédente.

Constance de Cambiaire, Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant