Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

le
0

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 se reprend modestement (+0,6% à 3.469,20 points vers 12h10 au lendemain d'une baisse de 1,26%), les investisseurs étant dans l'attente des résultats de l'élection présidentielle américaine de ce mardi et des orientations économiques que décidera le Parti communiste chinois à l'issue de son congrès qui s'ouvre jeudi.

* Les bancaires, qui publient leurs trimestriels cette semaine, et les cycliques remontent dans des volumes étroits.

* CREDIT AGRICOLE, plus forte hausse du CAC 40, gagne 2,5%, SOCIETE GENERALE 1,9%, BNP PARIBAS 0,87%.

* STMICROELECTRONICS gagne 1,64%, ACCOR gagne 2,0%, SCHNEIDER 1,97% et SOLVAY 1,54%.

* L'ORÉAL, qui doit publier son chiffre d'affaires du troisième trimestre après la clôture, accuse la plus forte baisse du CAC 40 (-0,71%) après avoir indiqué lundi ressentir les effets du ralentissement économique en Chine et de conditions d'activité "brutales" en Corée du Sud et à Taïwan.

* DANONE (-0,49%), TECHNIP (-0,31%), EDF (-0,03%) sont les seules autres valeurs du CAC à être dans le rouge.

* SOITEC, titre très volatil, est en tête des hausses du SBF 120 et gagne 8,51%, soit 0,205 euro à 2,65 euros. Le fabricant de matériels semi-conducteurs pour l'industrie électronique et l'énergie a annoncé la signature d'un contrat d'achat d'électricité d'une centrale sud-africaine que Soitec doit construire.

* BOLLORE se classe derrière et prend 7,87%. Exane BNP Paribas a entamé la couverture du titre à surperformance, estimant que la future sortie de la cote de CFAO, fera de Bolloré un des seuls véhicules cotés en France permettant une exposition au continent africain.

* Plus gros volume de la cote - mais avec seulement 65 millions d'euros échangés - AIR FRANCE-KLM grimpe de 6,18% à 7,4 euros, la hausse étant due selon des traders à des rachats de positions vendeuses à découvert très importantes sur ce titre. Selon Markit, 5,2% du capital d'Air France fait l'objet de prêts-emprunts de titres sur une moyen de 1,8% dans le SBF 120.

* IMERYS (+1,29%) a publié lundi soir des résultats trimestriels pénalisés par l'environnement macroéconomique qui conduit le spécialiste des minéraux industriels et de construction à renforcer ses mesures de réduction de coûts.

Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant