Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

le
0
LAFARGE, DEUXIÈME PLUS FORTE BAISSE DU CAC 40 À MI-SÉANCE
LAFARGE, DEUXIÈME PLUS FORTE BAISSE DU CAC 40 À MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, pratiquement inchangée à la mi-séance, les investisseurs se montrant prudents avant le long week-end de Pâques et dans un marché où l'attention se focalise à nouveau sur le dossier grec.

A 13h35, l'indice CAC 40 gagnait 0,07% à 5.065,70 points :

* ALCATEL LUCENT gagne 1,67%, plus forte hausse du CAC 40. Des analystes, comme chez Kepler Cheuvreux, se montrent optimistes pour cette année, jugeant encourageantes les perspectives du groupe pour 2015.

* VALEO est en hausse de 1,23%. Plusieurs analystes se disent optimistes, en particulier depuis la journée investisseurs de l'équipementier mi-mars, qui a été un "véritable catalyseur" pour le titre estime ainsi Société générale.

* Les VALEURS TELECOMS de la zone euro (+0,36%) profitent de l'intérêt porté à Base, la filiale belge de l'opérateur néerlandais de télécommunications KPN (+1,51%).

NUMERICABLE-SFR, dont la maison mère Altice (+1,14%) est citée comme un acquéreur potentiel de Base, est en hausse de 1,78%, BOUYGUES de 1,09% et ORANGE de 0,6%.

* En revanche, VIVENDI lâche 1,32%, plus forte baisse du CAC 40, pénalisée par les divergences entre des actionnaires minoritaires et Vincent Bolloré, qui a encore augmenté sa participation dans le capital du groupe de médias à travers sa société éponyme (-0,33%).

* LAFARGE se replie de 1,07% sur fond, là encore, de bras de fer avec des actionnaires du groupe suisse Holcim, avec lequel le français veut fusionner.

* Le SECTEUR DES RESSOURCES DE BASE (-1,24%) accuse la plus forte baisse des indices sectoriels européens, dans le sillage des cours du cuivre (-1,04%), des investisseurs chinois s'inquiétant notamment des effets du ralentissement économique en Chine.

ERAMET plie de 1,76%, APERAM de 1,71% et ARCELORMITTAL de 0,27%.

* EDENRED (-3,5%) accuse la plus forte baisse de l'indice SBF 120, UBS s'interrogeant sur la valorisation du groupe de services prépayés aux entreprises au regard du nouvel affaiblissement du real brésilien face à l'euro.

* NEOPOST perd encore 2,62% au lendemain d'une baisse de près de 7%, le spécialiste du traitement du courrier ayant publié des chiffres annuels jugés décevants et averti d'un nouveau recul de sa marge pour l'exercice en cours.

* MERCIALYS cède 1,98%, Exane BNP Paribas ayant abaissé sa recommandation sur la foncière de "neutre" à "sous-performance" en jugeant élevée la valorisation du titre.

* CGG (+5,85%) signe la plus forte hausse de l'indice SBF 120, Société générale ayant relevé sa recommandation sur la valeur de "conserver" à "acheter" en décelant des facteurs de résistance pour le groupe parapétrolier.

De leur côté, MAUREL & PROM avance de 1,7% et VALLOUREC de 0,66%.

* INNATE PHARMA grimpe de 3,36% à 8,31 euros, la valeur rebondissant sur un support technique vers 8,0 euros après sa chute de la semaine dernière (-23,7%) consécutive à la déception née d'une étude sur son anticorps lirilumab.

* IPSEN (+1,46%) a annoncé la signature d'un accord sur plusieurs années avec l'université d'Harvard pour permettre d'identifier et de développer des programmes collaboratifs dans le domaine des tumeurs neuro-endocrines, des troubles neuromusculaires, ainsi que des plates-formes technologiques dans le domaine des toxines et des peptides.

* GROUPE GORGE (+4,15%) a annoncé un recul de sa marge opérationnelle en 2014, mais ce repli résulte des investissements importants consentis par la société pour accompagner la montée en puissance de ses nouvelles activités dans l'impression 3D. A moyen terme, le groupe vise une marge opérationnelle à plus de 20% dans l'impression 3D.

* TRIGANO s'octroie 1,67%, le groupe spécialisé dans les véhicules et équipements de loisirs ayant bénéficié d'une décision de justice qui lui confie la location-gérance des actifs d'Autocaravans Rimor.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, avec Raphaël Bloch, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant