Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

le
0
RENAULT, PLUS FORTE BAISSE DU CAC 40 À LA MI-SÉANCE
RENAULT, PLUS FORTE BAISSE DU CAC 40 À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 est en baisse à la mi-séance, une nouvelle fois pénalisée par les inquiétudes autour de la croissance mondiale et par le scepticisme grandissant concernant un premier relèvement des taux d'intérêt aux Etats-Unis dès la mi-septembre.

A 13h09, l'indice phare de la Bourse de Paris est en repli de 1,11% à 4.828,36 points, au lendemain d'une baisse de 1,75%.

* Le secteur AUTOMOBILE européen (-1,27%) est pénalisé par les signes de ralentissement de l'économie chinoise, premier marché mondial pour les ventes de voitures.

RENAULT (-3,21%), qui veut supprimer jusqu'à 3.000 postes en Inde selon le quotidien The Economic Times of India, enregistre la plus forte baisse de l'indice CAC 40. VALEO cède 1,21% et MICHELIN 0,87%.

* Le secteur des BIENS DOMESTIQUES ET PERSONNELS (-2,29%) accuse la plus forte baisse sectorielle en Europe, restant lui aussi pénalisé par les signes de ralentissement en Chine. Des analystes soulignent également la chute des exportations de montres suisses vers l'Asie. LVMH abandonne 2,01% et L'OREAL lâche 1,85%.

* Plus généralement, les craintes de ralentissement économique pénalisent les VALEURS CYCLIQUES. ALCATEL-LUCENT baisse de 2,05%, ACCOR de 1,87% et SAINT-GOBAIN de 1,66%.

* En revanche, ARCELOMITTAL (+1,2%) résiste à la tendance et signe la plus forte des rares hausses du SBF 120, dans le sillage du rebond des cours des métaux (le cuivre progresse de 1,17%).

* CARREFOUR grappille 0,07%, un stratégiste évoquant l'amélioration attendue des perspectives de résultats du distributeur.

* IPSEN (+1,05%) a touché un nouveau plus haut historique en séance à 62,32 euros, la valeur étant toujours portée par le potentiel de croissance des produits vedettes du laboratoire, Somatuline et Telotristat.

* EUROFINS SCIENTIFIC (-4,17% à 295,35 euros, plus forte baisse du SBF 120) teste un support technique à 295 euros après avoir buté récemment sur une résistance vers 310 euros.

* NUMERICABLE-SFR se replie de 3,81%. Un opérateur de marché rappelle que Numericable-SFR est la valeur ayant le plus profité en Bourse des anticipations en faveur d'une consolidation du marché de la téléphonie mobile en France. Or, selon cet opérateur, la probabilité d'une telle consolidation s'est nettement réduite depuis le rejet par Bouygues d'une offre pour Bouygues Telecom. Dans le même secteur, ORANGE perd 2,07%.

* RUBIS (-3,54%) a enfoncé un support technique et teste un autre seuil graphique important après le plus haut historique inscrit le mois dernier.

* MAUREL ET PROM lâche 2,9%, toujours victime de la baisse des cours du pétrole (-1,23% pour le baril de Brent).

* TRANSGENE s'envole de 27,1%, plus forte progression du CAC Mid & Small, dans des volumes fournis, après que la société biopharmaceutique a annoncé la présentation de données approfondies sur son produit d'immunothérapie TG4010 à la prochaine conférence mondiale sur le cancer du poumon.

(Raphaël Bloch, édité par Alexandre Boksenbaum-Granier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant