Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

le
0
VALEO ET LE CAC 40 DANS LE ROUGE À LA MI-SÉANCE
VALEO ET LE CAC 40 DANS LE ROUGE À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, en forte baisse à la mi-journée, pénalisée par l'automobile, le luxe et les valeurs liées aux matières premières alors que le recul moins prononcé que prévu des exportations chinoises en septembre ne suffisent pas à stopper la consolidation initiée lundi.

A 12h43, l'indice CAC 40 recule de 1,37% à 4.624,46 points.

* Le secteur AUTOMOBILE (-2,11%) accuse l'une des plus fortes baisses sectorielles en Europe, pénalisé par les chiffres des ventes de voitures neuves jugés décevants en Chine le mois dernier. Les équipementiers automobiles sont également affectés par un article du quotidien Handelsblatt selon lequel Volkswagen souhaite réduire de trois milliards d'euros le coût de ses achats à ses fournisseurs.

VALEO perd 3,05%, plus forte baisse du CAC 40. FAURECIA cède 3,11%, PSA 2,99%, MICHELIN 2,02% et RENAULT 1,82%.

* Les valeurs liées aux MATIÈRES PREMIÈRES perdent aussi du terrain, la chute des importations chinoises en septembre ravivant les craintes autour de la demande en Chine dont l'économie est une grande consommatrice de métaux et de pétrole.

VALLOUREC (-8,04%) enregistre la plus forte baisse du SBF 120, MAUREL & PROM lâche 4,77% et CGG 2,52%. ARCELORMITTAL se replie de 2,38%.

* AXA abandonne 2,06%. JPMorgan a abaissé sa recommandation sur le titre de "surpondérer" à "neutre", le broker lui préférant l'allemand Allianz qu'il juge plus attractif en raison, en particulier, de son exposition au marché allemand de l'assurance non-vie.

* LVMH se replie de 2,85% au lendemain de l'annonce par le géant du luxe de son chiffre d'affaires du troisième trimestre, marquée par un ralentissement de sa division phare, la mode-maroquinerie. De son côté, KERING est en baisse de 3,01%.

RÉMY COINTREAU résiste à la baisse du marché (-0,1%) alors que la tendance s'est nettement accélérée dans les vins et spiritueux pour LVMH grâce à une reprise des expéditions de Hennessy vers la Chine.

* CAPGEMINI gagne 1,23%, plus forte des très rares hausses du CAC 40. L'allemand SAP a fait état mardi d'un bénéfice d'exploitation au troisième trimestre supérieur aux attentes des plus optimistes des analystes. Un analyste juge également exagérées les craintes nées lundi de l'avertissement sur son chiffre d'affaires lancé par l'indien Infosys.

* ALCATEL-LUCENT grimpe de 0,55%. Un analyste souligne l'amélioration attendue des résultats du troisième trimestre, que le groupe publiera le 29 octobre.

* MONTUPET (+2,07%) est en tête des hausses du SBF 120. Berenberg, à l'achat sur la valeur, juge le dossier intact sur le plan structurel après une rencontre avec le management de l'équipementier, qui a également redit au courtier son intention de céder une participation de 37% à un partenaire industriel à moyen terme.

* DBV TECHNOLOGIES progresse de 1,62%. Jefferies a entamé la couverture du titre coté aux Etats-Unis avec une recommandation à l'achat, jugeant important le potentiel de la technologie de DBV nommée "Viaskin", un patch électrostatique qui administre l'allergène directement sur la peau.

* MERCIALYS (+1,62%) a jugé prudent son objectif de croissance organique des loyers facturés, hors indexation, sur l'ensemble de l'année 2015 après leur progression observée sur les neuf premiers mois de l'exercice.

* STENTYS est en hausse de 5,31% après la publication d'une étude démontrant, selon le groupe, l'efficacité de son stent actif au Sirolimus trois ans après son implantation.

* FIGEAC AERO gagne 3,83% au lendemain de l'annonce par l'équipementier aéronautique d'un contrat avec le constructeur brésilien Embraer.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant