Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

le
0
CRÉDIT AGRICOLE, VALEUR À SUIVRE À LA MI-SÉANCE DE LA BOURSE DE PARIS
CRÉDIT AGRICOLE, VALEUR À SUIVRE À LA MI-SÉANCE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-journée, pénalisées par les tensions politiques en Egypte et au Portugal ainsi que par le recul de l'indice PMI des services en Chine, revenu en juin à son plus bas niveau en neuf mois.

À 12h03, l'indice CAC 40 recule de 1,65% à 3.680,67 points avant la publication aux Etats-Unis des résultats de l'enquête ADP sur l'emploi privé et de l'indice ISM des services:

* Les VALEURS BANCAIRES EUROPÉENNES (-2,58%) accusent la plus forte baisse sectorielle en Europe en Bourse, plombées par les inquiétudes entourant le Portugal et la crise politique née dans le pays qui pourrait remettre en cause ses mesures d'austérité.

CRÉDIT AGRICOLE (-3,45%), SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (-3,45%) et BNP PARIBAS (-3,14%) accusent les plus fortes baisses du CAC 40 alors que le taux de l'emprunt d'Etat portugais à 10 ans est repassé dans la matinée au-dessus de 8% pour la première fois depuis la fin de l'année dernière, à 8,2%.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES sont pénalisées par la situation économique de la Chine et les inquiétudes autour d'un ralentissement de la croissance du pays.

SAINT-GOBAIN abandonne 3,11%, ALSTOM 2,73%, ARCELORMITTAL 2,5% et LAFARGE 2,07%. Hors CAC 40, PLASTIC OMNIUM perd 2,96%. L'indice Stoxx du secteur de la construction lâche 1,9% et celui des ressources de base de 1,61%.

* À rebours de tendance, Vallourec (+3,22%) signe la seule hausse du CAC 40 et la plus forte des rares progressions du SBF 120, le fabricant de tubes en acier profitant comme Tenaris (+5,98%) d'une plainte déposée aux Etats-Unis contre des importateurs à bas coûts.

* SOITEC reprend 2,78% à 1,85 euro, la valeur rebondissant sur un support technique situé autour de 1,8 euro après avoir touché la veille un plus bas depuis mars 2009 suite à une chute d'environ 12% du titre en deux séances liée à l'annonce d'une augmentation de capital de 71,5 millions d'euros.

* VALÉO (+1% à 50,35 euros) continue de tester une résistance technique autour de 49,8 euros.

* SEB (-4,32%) accuse la plus forte baisse du SBF 120 et ARKEMA recule de 2,78%. Le Fonds stratégique de participations (FSP) a annoncé mercredi son entrée au capital d'Arkema et de Seb afin de réorienter une partie de ses encours d'assurance-vie.

Alexandre Boksenbaum-Granier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant