Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

le
0
GDF SUEZ ET LE CAC 40 DANS LE ROUGE À LA MI-SÉANCE
GDF SUEZ ET LE CAC 40 DANS LE ROUGE À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-journée, plombée par les violences en Irak où l'armée américaine a commencé à déployer des équipes d'évaluation.

A 12h49, l'indice CAC 40 recule de 0,68% à 4.487,72 points.

* GDF SUEZ (-2,69%) accuse la plus forte baisse de l'indice CAC 40 après que l'Etat français a cédé 3,1% du capital du groupe pour un montant d'environ 1,5 milliard d'euros. Bercy avait indiqué que le produit de cession de titres GDF Suez pourrait être utilisé pour financer l'entrée de l'Etat au capital d'Alstom.

En revanche, AIRBUS GROUP (+0,31%) ou AREVA (+0,67%) gagnent du terrain. Leurs noms avaient été cités sur le marché comme possibles "candidats" à des placements de l'Etat pour financer sa participation dans Alstom.

* ALSTOM gagne de son côté 1,19%, les investisseurs spéculant sur l'entrée au capital de l'Etat français après que ce dernier a vendu 3,1% de GDF Suez. Deutsche Bank a également relevé sa recommandation sur la valeur de "conserver" à "acheter" en revenant sur la vente d'une partie de la branche énergie du groupe industriel français à General Electric.

* VIVENDI perd 2,3%. Des investisseurs se disent déçus par l'assemblée générale du groupe mardi qui n'a rien apporté, selon eux, de vraiment nouveau quant à la stratégie de la société dont Vincent Bolloré est le nouveau président du conseil de surveillance.

* Les VALEURS aux PROFILS LES PLUS RISQUÉS sont délaissées dans un contexte d'incertitudes et de scepticisme élevés, selon des gérants de fonds. ARCELORMITTAL abandonne 1,88%, LAFARGE 1,5%, ALCATEL-LUCENT 1,16% et, hors CAC 40, FAURECIA, perd 3,04%.

* CARREFOUR avance de 2,16%, plus forte hausse du SBF 120. Morgan Stanley, qui conseille de surpondérer le titre, estime que le groupe devrait afficher un message rassurant sur ses résultats annuels lors de la publication de ses ventes trimestrielles cet été.

* SOITEC chute de 7,09%, plus forte baisse du SBF 120 après l'annonce du lancement d'une augmentation de capital d'environ 83 millions d'euros avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), une opération jugée très dilutive.

* NEXITY est en baisse de 2,18%, le promoteur immobilier pâtissant des mesures du gouvernement en faveur du logement jugées décevantes par certains investisseurs.

* CEGEDIM s'envole de 21,14%, plus forte hausse du CAC Mid & Small, dans des volumes représentant 10 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext, après que IMS Health Holdings a annoncé vouloir racheter certains actifs du groupe français spécialisé dans les technologies pour la santé.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant