Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

le
0
AIRBUS GROUP ET LE CAC EN HAUSSE À LA MI-SÉANCE
AIRBUS GROUP ET LE CAC EN HAUSSE À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, en hausse à la mi-journée, toujours soutenue par l'espoir d'un accord dans le dossier grec ainsi que par la progression des indices PMI allemands de juin.

A 12h35, l'indice CAC 40 progresse de 1,19% à 5.058,28 points au lendemain d'un bond de 3,81%.

* Le SECTEUR TÉLÉCOMS concentre une nouvelle fois l'attention des investisseurs sur fond d'opérations financières.

VIVENDI avance de 2,16% et BOLLORÉ, qui détenait 8% de Vivendi début mars, gagne 3,56% alors que le groupe français de médias devrait annoncer cette semaine qu'il porte sa participation dans Telecom Italia (+1,01%) à 14,9% du capital.

ILIAD s'octroie 1,62% et ORANGE 0,17%, tandis que BOUYGUES cède 0,04% et NUMERICABLE-SFR 0,51% après avoir été en effervescence lundi à la suite de l'offre d'Altice (+1,7%) sur Bouygues Telecom, qui sera examinée mardi à partir de 18h00 par le conseil d'administration du groupe de BTP.

* AIRBUS GROUP (+2,18%, plus forte hausse du CAC 40) et STMICROELECTRONICS (+2,84%) profitent du repli de l'euro face au billet vert, à 1,1223 dollar, contre plus de 1,14 dollar lundi.

* De nombreuses valeurs CYCLIQUES et FINANCIÈRES sont recherchées dans un environnement de marché plus optimiste sur le dossier grec et l'économie de la zone euro.

RENAULT s'octroie 1,85%, CAPGEMINI 1,78% et SAINT-GOBAIN 1,6%. Du côté des financières, BNP PARIBAS prend 1,65%, CRÉDIT AGRICOLE 1,41% et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1,39%.

* En revanche, ACCOR (-0,32%) accuse la plus forte des rares baisses de l'indice CAC 40, le groupe hôtelier pâtissant d'une note sectorielle de Credit Suisse dans laquelle le courtier pointe l'absence de dynamique dans le secteur malgré une demande robuste. Credit suisse a abaissé sa recommandation sur la valeur de "neutre" à "sous-performance".

* ERAMET perd 1,58%, plus forte baisse du SBF 120. Morgan Stanley a abaissé son objectif de cours sur la valeur de 80 à 60 euros.

* INGENICO (-0,31%) a lancé une émission d'Oceane à échéance 2022 d'un montant nominal d'environ 500 millions d'euros.

* GENFIT (+5,52%) est en tête des hausses du SBF 120, le titre faisant l'objet d'achats de la part d'investisseurs espérant une communication "rapide" de la biopharmaceutique sur l'issue d'une rencontre avec les autorités sanitaires américaines (FDA), indique un vendeur actions en poste à Paris.

* EUROFINS SCIENTIFIC grimpe de 3,32% au lendemain de l'annonce par le spécialiste de la bioanalyse du rachat du groupe Biomnis.

* ERYTECH PHARMA s'adjuge 8,33%, la société biopharmaceutique ayant annoncé la veille deux avis positifs du comité d'experts indépendants (DSMB) concernant la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) et le cancer du pancréas.

* TRONICS MICROSYSTEMS est en hausse de 3,93%. Le concepteur et fabricant de systèmes miniaturisés a annoncé lundi que THALES Avionics avait renforcé sa participation dans son capital, passant de 10,20% à 19,78% sur une base entièrement diluée et 20,98% sur une base non diluée.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Benjamin Mallet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant