Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

le
0
PEUGEOT, PLUS FORTE BAISSE DU CAC 40 À LA MI-SÉANCE
PEUGEOT, PLUS FORTE BAISSE DU CAC 40 À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, qui s'affiche de nouveau en repli, le soulagement apporté les semaines précédentes par les décisions des banques centrales ayant été relégué au second plan par de nouvelles inquiétudes sur une possible demande d'aide financière de la part de l'Espagne.

A 12h50, le CAC 40 se replie de 1% à 3.518,03 points.

* Les VALEURS AUTOMOBILES sont délaissées après la publication d'une baisse de 8,5% des immatriculations des voitures neuves en août en Europe, selon l'Association des constructeurs européens d'automobiles (Acea).

Plus forte baisse du CAC 40, PSA PEUGEOT CITROËN abandonne 4,83% et RENAULT 3%. MICHELIN cède aussi 2,04%.

L'indice Stoxx 600 des valeurs automobiles signe la plus forte baisse sectorielle en Europe (-2,29%).

* Le SECTEUR FINANCIER est aussi à la peine, le regain de tensions sur l'Espagne pesant sur le sentiment des investisseurs.

AXA lâche 3,67%, également pénalisé par un abaissement de recommandation de Bank of America-Merrill Lynch.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE perd 3,58%, CRÉDIT AGRICOLE 3,07% et BNP PARIBAS 1,74%. Sur le SBF 120, CNP ASSURANCES se replie de 2,94%.

* SCHNEIDER ELECTRIC (-2,19%) - Le fabricant américain Avago Technologies a renoncé à racheter la filiale américaine de l'équipementier électrique Custom Sensors & Technologies (CST), selon l'Agefi.

Morgan Stanley a aussi abaissé sa recommandation sur la valeur.

* GDF SUEZ (-1,62%) - La hausse des tarifs réglementés du gaz en France sera à nouveau limitée à 2% au 1er octobre, ont annoncé lundi les ministère de l'Energie et de l'Economie, rejetant ainsi la demande d'augmentation de 7% du groupe.

* Exception parmi les valeurs dites défensives, FRANCE TELECOM (-2,73%) souffre de deux abaissements de recommandation par Exane BNP Paribas et Bernstein.

* Les autres titres défensifs tiennent leur rang et s'affichent parmi les quelques hausses visibles sur le CAC 40. En tête du CAC, Pernod Ricard progresse de 2,12%, SANOFI de 0,6% et ESSILOR de 0,47%.

L'OREAL avance de 0,27%, profitant d'une note positive de Société Générale tandis que DANONE gagne 0,48%. Berenberg Bank a entamé sa couverture de la valeur avec une recommandation à "conserver".

Sur le SBF 120, les valeurs jugées de qualité se distinguent également. Remy Cointreau prend 1,18% et BIC 1,59%.

* EADS évolue en hausse de 0,33%. Les investisseurs, qui parient sur un processus semé d'embûches pour la fusion envisagée entre le groupe européen et le spécialiste britannique de la défense BAE Systems, estiment que le titre pourrait rebondir à court terme.

* ARKEMA chute de 3,21% alors le groupe de chimie tient ce mardi une réunion investisseurs. Le groupe a déjà annoncé prévoir une hausse significative de son dividende 2012 et viser, au-delà, un taux de distribution de 30% de son résultat net courant.

* BELVÉDÈRE recule de 1,25%, une partie des créanciers du groupe de spiritueux ayant fait part de son opposition au plan de restructuration de la dette.

* PLASTIC OMNIUM (+0,13%) a annoncé la construction d'une nouvelle usine à Saint-Pétersbourg afin de répondre aux commandes de constructeurs automobiles implantés en Russie.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant