Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

le
0
CARREFOUR ET LE CAC 40 EN BAISSE À LA BOURSE DE PARIS À LA MI-SÉANCE
CARREFOUR ET LE CAC 40 EN BAISSE À LA BOURSE DE PARIS À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-journée, les nouvelles sanctions imposées par les Occidentaux à la Russie pesant sur le marché.

A 13h15, l'indice CAC 40 perd 1,09% à 4.321,39 points.

* De NOMBREUSES CYCLIQUES et/ou exposées à la Russie sont pénalisées par les nouvelles sanctions à l'encontre de la Russie, qui risquent selon certains analystes de déclencher des mesures de rétorsion douloureuses pour l'économie européenne.

TARKETT, qui a réalisé plus de 35% de son activité l'an dernier dans la Communauté des Etats indépendants (CEI), perd 2,27%. RENAULT, exposé à la Russie à travers le constructeur Avtovaz qu'il détient à 67% avec Nissan, lâche 1,49%. Et SOCIETE GENERALE, qui contrôle la banque russe Rosbank, abandonne 0,99%.

De leur côté, CAPGEMINI se replie de 1,74%, SCHNEIDER ELECTRIC de 1,31% et LEGRAND de 1,29%.

* Le SECTEUR TELECOM européen baisse de 1,48%, plus forte baisse sectorielle en Europe, dans le sillage de Portugal Telecom (-5,56%), qui pâti de son exposition à Espirito Santo, et de Telecom Italia (-3,58%) dans lequel Telefonica (-1,63%) va réduire sa participation.

ORANGE (2,3%) accuse la plus forte baisse du CAC 40.

* En revanche, BOUYGUES (+1,31%) est en tête des quelques hausses du CAC 40. Exane BNP Paribas a relevé son conseil sur la valeur de "neutre" à "surperformer", le broker estimant qu'une vente des 29,4% détenus par le groupe dans Alstom (+0,46%) à un prix moyen de 32 euros par action et la cession de Bouygues Telecom pour 7,5 milliards d'euros permettraient au groupe de reverser 3 milliards d'euros aux actionnaires.

* CARREFOUR résiste (-0,04%) à la baisse du marché après avoir nettement accéléré la cadence au deuxième trimestre, signant sa meilleure croissance organique depuis plus de cinq ans, grâce à une nouvelle amélioration de ses ventes en France, à un retour à la croissance en Italie et à de solides performances au Brésil.

* GROUPE EUROTUNNEL grimpe de 1,99%, plus forte hausse du SBF 120. Selon des traders, Goldman Sachs a relevé son conseil sur la valeur à "acheter".

* SOLOCAL avance de 1,69% à 0,60 euro, la valeur reprenant des couleurs après été "survendue" sur le plan graphique en s'appuyant sur un support technique autour de 0,6 euro.

* Le SECTEUR européen des MÉDIAS prend 0,3% avec ITV, en hausse de 6,5% alors que Liberty Global a racheté auprès de BSkyB une participation de 6,4% dans le premier télédiffuseur hertzien britannique pour 481 millions de livres (609 millions d'euros).

TF1 gagne 1,58%.

* MONTUPET accuse la plus forte baisse du SBF 120, avec un recul de 3,51% à 58,20 euros, la valeur, qui s'inscrit dans une tendance graphique baissière, testant un support technique vers 58 euros.

* EDENRED recule de 2,38%. Bryan Garnier a rappelé mercredi sa prudence sur le groupe avant la publication des résultats semestriels, l'intermédiaire jugeant trop élevées les attentes du consensus au regard d'effets de changes défavorables que le broker anticipe.

* CARMAT s'envole de 17,05% dans des volumes représentant 7,1 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext, la société spécialisée dans le développement d'organes artificiels ayant reçu l'autorisation de reprendre les essais de faisabilité de son coeur artificiel.

* IPSEN (+0,97%) a annoncé la publication dans le New England Journal of Medicine des résultats d'un essai clinique montrant que la Somatuline en injection de 120 mg permet d'obtenir "une prolongation statistiquement significative" de la survie sans progression par rapport au placebo chez des patients atteints de tumeurs neuro-endocrines gastro-entéro-pancréatiques métastatiques.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant