Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

le
0

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, en hausse à la mi-séance, au lendemain des déclarations jugées rassurantes de Mario Draghi sur la capacité de BCE à contenir la crise de la dette de la zone euro, même si les investisseurs attendent principalement la publication des chiffres de l'emploi américain du mois de septembre à 14h30.

Vers 12h10, l'indice CAC 40 gagne 0,84% à 3.429,90 points dans des volumes représentant 673 millions d'euros sur NYSE Euronext, soit 22% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois:

* Les BANCAIRES alimentent la hausse du CAC 40, profitant également de la consolidation du secteur en Grèce, où deux des plus grands établissements du pays, National Bank et Eurobank discutent d'une fusion selon des banquiers proches des négociations - les titres des deux valeurs sont suspendues à Athènes.

BNP PARIBAS est en hausse de 2,25%, SOCIETE GENERALE de 1,79% et CREDIT AGRICOLE de 1,31%. L'indice Stoxx de la zone euro s'octroie 1,27% tandis que celui des banques grecques bondit de 6,26%.

* TECHNIP (+2,88%) est en tête des hausses du CAC 40. Le groupe a annoncé que sa coentreprise avec le brésilien Odebrecht et la société d'Amérique centrale ICA Fluor, avait remporté un contrat de plus de deux milliards d'euros au Mexique.

Le titre profite aussi du rebond de son secteur en Europe (+0,93% après une baisse cumulée de 1,2% en deux séances). VALLOUREC (-1,73% mercredi et jeudi) gagne 2,72% et TOTAL 0,86% (-1,9%).

* De manière générale, les CYCLIQUES EUROPEÉNNES sont bien orientées (+1,52% pour les ressources de base, +1,03% pour l'automobile et +0,85% pour les technologiques) alors que les investisseurs espèrent que les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis montreront une amélioration de la situation économique - Les économistes interrogés par Reuters anticipent la création de 113.000 postes le mois dernier après 96.000 en août.

SCHNEIDER avance de 2,4%, STMICROELECTRONICS de 2,19% et ALSTOM de 2,13%. Hors CAC, SOITEC (+4,8%) est en tête des hausses du SBF 120, la valeur très volatile (son béta est à 2,07) continuant d'évoluer dans une fourchette comprise entre 2,3 et 2,4 euros depuis fin septembre.

* A rebours de tendance, BOUYGUES (-0,97%) accuse la plus forte baisse de l'indice CAC 40, JPMorgan, qui a abaissé ses estimations de résultats et sa recommandation sur la valeur de "surpondérer" à "neutre", estimant que l'activité télécoms du groupe devrait encore peser sur les résultats à court terme.

* Les VALEURS DEFENSIVES sont délaissées dans le contexte de regain d'optimisme des marchés, ESSILOR abandonnant 0,88%, EDF 0,6% ou PERNOD RICARD 0,46%.

* NICOX (+2,77% à 2,488 euros) retrouve quelques couleurs après avoir franchi à la hausse sa moyenne mobile à 200 jours (à 2,4369 euros) suite à une chute de plus de 11% depuis le 12 septembre.

* AB SCIENCE bondit de 12,56% dans des volumes représentant environ huit fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, après l'annonce la veille que l'Agence Européenne du Médicament (EMA) avait accepté d'examiner la demande d'autorisation de mise sur le marché pour le masitinib dans le traitement du cancer gastro-intestinal (GIST) en résistance au Glivec.

* GL Events prend 2,94%, dopée par une note de Société générale dans laquelle l'intermédiaire relève sa recommandation de "conserver" à "acheter" sur la valeur. Dans sa note, SocGen souligne la dynamique de croissance et un calendrier favorable pour le groupe.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Blandine Hénault, édité par Matthieu Protard

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant