Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

le
0
AIR FRANCE-KLM EN HAUSSE À LA MI-SÉANCE
AIR FRANCE-KLM EN HAUSSE À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre, mardi, à la Bourse de Paris, en légère hausse à la mi-journée, la dégradation du climat des affaires en Allemagne en juin limitant les effets d'indicateurs sur l'activité manufacturière en Asie et aux Etats-Unis laissant espérer une croissance économique mondiale.

A 12h30, l'indice CAC 40 gagne 0,07% à 4.518,84 points.

* TECHNIP avance de 1,27%, plus forte hausse du CAC 40, après avoir remporté deux contrats, d'une valeur totale comprise entre 100 et 200 millions d'euros, auprès de Maersk Oil pour le projet de gas lift de Valdemar & Roar ainsi que pour le projet de remplacement de conduite Rolf, situés sur le plateau continental danois, à environ 250 kilomètres d'Esbjerg.

* Dans le même secteur, CGG (+3,77%) est en tête des progressions du SBF 120, Société générale, qui a relevé son conseil sur la valeur de "conserver" à "acheter", estimant que la perception des investisseurs devrait s'améliorer après le deuxième trimestre.

* AIR FRANCE-KLM (+3,06%) profite d'une détente sur les cours du pétrole, le baril de brut léger étant passé de plus de 107 dollars vendredi à 106,25 dollars après des données indiquant que les combats en Irak n'affectent pas pour l'instant les exportations du deuxième producteur de l'Opep.

* VIVENDI grimpe de 0,34% alors que le groupe tient son assemblée générale à Paris. et

* Les VALEURS de RENDEMENT et/ou offrant un profil DEFENSIF, qui profitent d'un regain d'intérêt en Bourse depuis quelques semaines, sont recherchées dans un contexte de recherche de rendement et de doutes et d'interrogations à l'égard de l'économie mondiale.

GDF SUEZ, qui offre un rendement du dividende de 5,7%, prend 1,14% et UNIBAIL-RODAMCO (rendement de 4,2%) gagne 0,52%. Du côté des défensives, DANONE s'adjuge 0,67% et ESSILOR 0,4%.

* A l'inverse, de nombreuses VALEURS RISQUÉES (cycliques et financières) sont délaissées dans un tel contexte, BOUYGUES recule de 0,81%, SOCIETE GENERALE de 0,71%, LAFARGE de 0,59%, RENAULT de 0,56% ou encore CREDIT AGRICOLE de 0,45%.

* ALCATEL-LUCENT lâche 2,07%, plus forte baisse du CAC 40. L'équipementier télécoms a annoncé le lancement d'une offre de rachat visant certains de ses titres de dette obligataire en circulation pour un montant global maximal de 424.757.000 euros.

* TF1 (-2,56%) accuse la plus forte baisse du SBF 120. Des analystes se montrent pessimistes pour le groupe sur fond de morosité du marché publicitaire. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipe un recul d'environ 15% du chiffre d'affaires de TF1 cette année.

* ILIAD se replie de 1,74%. Le dernier né des opérateurs mobiles Free mobile affiche des performances sensiblement inférieures à celles de ses concurrents dans la dernière enquête publiée par l'Arcep sur la qualité du service offert aux usagers.

* GENFIT, qui a fait son entrée lundi dans le SBF 120, grimpe de 1,95%. Le groupe a annoncé lundi avoir levé près de 50 millions d'euros dans le cadre d'un placement privé.

* BÉNÉTEAU (+10,13%) enregistre la meilleure performance de l'indice CAC Mid & Small dans des volumes représentant 2,6 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext après avoir annoncé l'acquisition lundi de la société américaine RecBoats, spécialisée dans la conception, la fabrication et la commercialisation de bateaux à moteur.

* CELLECTIS bondit de 15,24% dans des volumes représentant 3,3 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext après que l'un de ses traitements a été reconnu comme médicament de thérapie innovante par l'agence européenne du médicament (AEM). Depuis l'annonce le 18 juin de l'entrée de Pfizer dans le capital de la biotech, la valeur a pratiquement doublé.

(Alexandre Boksenbaum-Granier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant