Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

le
0
LE TITRE RENAULT AVANCE À LA MI-SÉANCE
LE TITRE RENAULT AVANCE À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 gagne 0,36% à 3.983,26 points à 12h56 à la suite de l'annonce de plusieurs opérations de fusion et d'acquisition.

* ESSILOR (+6,34%) est en tête des hausses du CAC 40 après avoir annoncé un accord avec PPG pour acquérir 51% du capital de Transitions Optical, leader mondial des verres à teinte variable qu'il codétient avec le groupe américain, pour un montant de 1,7 milliard de dollars (1,3 milliard d'euros).

* HAVAS s'octroie 5,23% dans des volumes représentant le triple de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, dopée par l'annonce la veille du projet de fusion entre PUBLICIS et Omnicom visant à créer le numéro un mondial du secteur de la publicité devant le britannique WPP (+1,7%).

La cotation de Publicis est retardée exceptionnellement à 15h30 pour coïncider avec l'ouverture de celle d'Omnicom à New York.

* MEDICA grimpe de 4,17% dans des volumes représentant 1,9 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, le spécialiste de la prise en charge de la dépendance ayant annoncé la signature d'un accord portant sur l'acquisition de 100% du capital de la société belge Senior Living Group (SLG).

* Par ailleurs, DANONE (+3,18%) a publié des résultats soutenus par le dynamisme des pays émergents alors qu'en Europe la baisse des ventes s'est révélée moins marquée au deuxième trimestre grâce aux premiers effets des mesures décidées par le groupe. Le groupe a confirmé ses objectifs annuels.

* De nombreuses CYCLIQUES progressent, les investisseurs estimant que les grandes banques centrales réaffirmeront cette semaine leur volonté de maintenir pour le moment leur politique monétaire ultra-accommodante, en particulier la Fed alors que la croissance américaine, qui sera annoncée mercredi, pourrait avoir ralenti au deuxième trimestre.

RENAULT, que Citigroup a intégré à sa liste de valeurs européennes privilégiées ("Focus List Europe"), avance de 1,5%, ARCELORMITTAL de 1,02%, VALLOUREC de 0,99% et ALSTOM de 0,91%.

L'indice Stoxx du secteur des ressources de base grimpe de 0,98%, plus forte hausse sectorielle en Europe, et celui de l'automobile de 0,63%.

* PLASTIC OMNIUM (+5,48% à 52,74 euros) a inscrit en matinée un nouveau plus haut à 55,21 euros, l'équipementier étant recherché depuis la publication mercredi de ses résultats semestriels.

* A rebours de tendance, les BANQUES européennes (-0,27%) sont pénalisées par les inquiétudes entourant la situation capitalistique de Barclays (-2,12%), l'établissement britannique ayant indiqué qu'il livrerait mardi une mise à jour de ses projets de fonds propres en réaction à des informations de presse selon lesquelles il envisagerait une augmentation de capital.

CREDIT AGRICOLE perd 1,26%, également plombé par JPMorgan, qui a abaissé sa recommandation de "surpondérer" à "neutre" sur la valeur, le broker soulignant un coût des fonds propres élevé lié aux inquiétudes entourant les fonds propres de CASA dans le cadre de Bâle III.

SOCIETE GENERALE cède 0,1% et BNP PARIBAS 0,12%.

* STMICROELECTRONICS (-1,9% à 6,44 euros) accuse la plus forte baisse du CAC 40, la valeur testant un support technique à près de 6,4 euros sur fond de pression vendeuse croissante depuis qu'elle a ouvert un gap et enfoncé sa moyenne mobile à 50 jours mardi dernier avec l'annonce d'une nouvelle perte trimestrielle par le leader européen des semi-conducteurs.

* LAFARGE cède 1,42% à 49,31 euros, la valeur revenant sur sa moyenne mobile à 200 jours (à 48,496 euros) après avoir échoué à franchir celle à 50 jours (à 49,986 euros).

* STERIA chute de 9,43% - plus forte baisse du SBF 120 - dans des volumes représentant 2,7 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois après que le groupe de services informatiques a révisé à la baisse sa prévision de croissance pour cette année.

* ERAMET (-7,69%) prévoit d'intensifier ses mesures d'économies sur la période 2013-2015 après avoir enregistré une perte nette au premier semestre, plombé par la chute des cours du nickel.

* REXEL recule de 1,73%. Berenberg a abaissé sa recommandation d'"achat" à "conserver" sur la valeur après l'avertissement sur résultats lancé la semaine dernière par le distributeur de matériel électrique.

Natixis a également abaissé son conseil sur le titre d'"acheter" à "neutre".

* TF1 abandonne 1,71%. HSBC a abaissé son conseil de "neutre" à "sous-pondérer" sur le titre après le "rally" de la valeur depuis le début du mois (+21%).

* AIR FRANCE-KLM baisse de 1,5%. RYANAIR (-3%) a publié un bénéfice en baisse mais conforme aux estimations des analystes pour son premier trimestre clos le 30 juin, en confirmant ses objectifs pour l'ensemble de l'exercice.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant