Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

le
0

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, en hausse à la mi-journée, les résultats de poids lourds de la cote comme Total ou GDF Suez soutenant le marché avant la réouverture de Wall Street fermée pendant deux jours du fait du passage du cyclone Sandy.

A 12h59, l'indice CAC 40 avance de 0,2% à 3.467,08 points.

* AXA s'octroie 1,35%, plus forte hausse du CAC 40, à 12,38 euros, la valeur poursuivant son rebond de la veille sur un support technique situé autour de 12 euros.

* RENAULT (+1,28%) et PSA (+1,34%) reprennent quelques couleurs après avoir perdu respectivement 7,6% et 20,4% sur fond de défiance vis-à-vis des constructeurs généralistes dont les ventes chutent en Europe.

* SOLVAY prend 1,01%. ING a relevé sa recommandation sur le titre de "vendre" à "conserver", l'intermédiaire estimant que le groupe de chimie pourrait faire légèrement mieux qu'attendu au quatrième trimestre après l'annonce d'un excédent brut d'exploitation courant supérieur aux attentes au troisième trimestre.

* TOTAL (+1,24%) a publié des résultats en nette hausse au troisième trimestre grâce à la forte progression des marges de raffinage mais sa production a reculé de 2% sur la période.

* GDF SUEZ gagne 0,99%, après avoir publié des résultats dopés par les tarifs du gaz en France. Le groupe prévoit toutefois une année 2013 difficile en raison du contexte économique en Europe qui met ses marges dans la production d'électricité sous pression.

* A rebours de tendance, ARCELORMITTAL (-4,63%) accuse la plus forte baisse du CAC 40. Le groupe va sabrer son dividende 2013, ayant décidé de donner la priorité à la réduction de son endettement après avoir essuyé une perte nette au troisième trimestre imputable au ralentissement de la Chine et à une conjoncture déprimée en Europe.

APERAM, qui ne prévoit pas d'amélioration de ses résultats pour les trois derniers mois de l'année après avoir annoncé pour la cinquième fois d'affilée une perte trimestrielle, abandonne 1,31%.

* Les DEFENSIVES cèdent du terrain dans un climat plus optimiste, AIR LIQUIDE reculant de 1,04%, ESSILOR de 0,36% et SANOFI de 0,2%.

* REXEL (-3,91%) a confirmé ses objectifs 2012 mais l'annonce du départ de son directeur financier, Michel Favre, et la publication de comptes trimestriels jugés décevants font plier l'action.

* ALTRAN (-1,79%) marque une pause après avoir bondi de 26% en deux mois. Le groupe a confirmé s'attendre à une croissance profitable pour 2012 en ligne avec les objectifs de son plan stratégique, sans donner davantage de détails, après avoir enregistré une croissance organique de 4,3% au troisième trimestre.

* IPSEN (+7,87%, plus forte hausse du SBF 120) a annoncé que son partenaire américain Inspiration Biopharmaceuticals avait engagé un plan de réorganisation volontaire de ses activités sous le régime du Chapitre 11 du code américain des faillites.

Le laboratoire pharmaceutique français, qui détient des obligations convertibles d'Inspiration pour un montant d'environ 200 millions de dollars, a ajouté qu'il mandaterait, aux côtés de son partenaire, une banque d'affaires pour placer aux enchères les actifs d'Inspiration.

* AIR FRANCE-KLM progresse de 7,7% après avoir publié des résultats globalement meilleurs que prévu au troisième trimestre grâce à une amélioration de ses recettes unitaires liée à une hausse limitée des capacités dans le secteur et aux premiers effets de son plan de restructuration.

* STERIA progresse encore de 4,35% au lendemain d'un bond de près de 10%, plusieurs analystes saluant dans leurs notes la publication trimestrielle du groupe de services informatiques la veille et susceptible selon eux de constituer le point de départ d'un redressement.

* NEXANS (+1,61%) a annoncé avoir remporté un important contrat pour un câble sous-marin en Mer Adriatique d'un montant de 300 millions d'euros.

* AB SCIENCE (+11,23%) est en forte hausse pour la deuxième séance consécutive dans des volumes représentant 12 fois de leur moyenne des trois derniers mois, l'agence européenne des médicaments ayant accepté d'examiner le dossier de demande d'autorisation conditionnelle de mise sur le marché du Masitinib, un traitement du cancer du pancréas développé par la société pharmaceutique.

* MANITOU est en hausse de 5,26% après une chute de plus de 20% en un mois et demi, le spécialiste des engins de manutention signant l'une des plus fortes hausses de l'indice CAC Mid & Small à la faveur d'une publication trimestrielle jugée rassurante.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Matthias Blamont

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant