Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
0
CLUB MÉDITERRANÉE, L'UNE DES VALEURS À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS
CLUB MÉDITERRANÉE, L'UNE DES VALEURS À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris.

* CLUB MÉDITERRANÉE, suspendue vendredi à la demande de l'AMF, reprend sa cotation ce lundi, le conglomérat chinois Fosun étant reparti à l'assaut du groupe de loisirs, également convoité par le milliardaire italien Andrea Bonomi, en lançant une surenchère de dernière minute.

* AIR FRANCE. La compagnie prévoit d'assurer 48% de ses vols lundi, au premier jour d'un mouvement de grève, prévu pour durer une semaine, des pilotes qui dénoncent la stratégie de développement de la filiale à bas coûts Transavia.

RENAULT-NISSAN. Le PDG de Nissan, Carlos Ghosn, se prépare à réduire l'activité de production de batteries, a-t-on déclaré à Reuters de sources proches du dossier, un nouveau revirement sur les voitures électriques qui a rouvert de profondes divisions avec le partenaire de l'alliance, Renault.

* BOUYGUES TELECOM proposera à partir de novembre prochain à ses clients les services du géant américain Netflix, qui lance ce lundi son offre de vidéo en ligne américain dans six pays européens, dont la France.

* GDF SUEZ va faire appel de la décision de l'Autorité de la concurrence d'imposer au groupe d'énergie l'ouverture de son fichier clients, a déclaré vendredi soir une porte-parole.

* GECINA - Moody's a relevé la note de crédit de Gecina à de "Baa2" à "Baa1" avec une perspective stable, l'agence de notation soulignant la performance opérationnelle et financière "solide" de la foncière.

* LVMH. TAG Heuer travaille sur un projet de montre connectée mais entend se démarquer de la "smartwatch" présentée mardi dernier par Apple, selon un responsable de la filiale d'horlogerie cité dimanche par le journal suisse NZZ am Sonntag.

* MAUREL & PROM a annoncé lundi la signature d'un contrat de vente portant sur la fourniture sur le long terme du gaz naturel produit sur les champs de Mnazi Bay et de Msimbati dans le sud de la Tanzanie. la mise en production du champ de Mnazi Bay va permettre au groupe de générer une seconde source de cash-flow, complémentaire des gisements pétroliers situés au Gabon.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant