Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
0
LE TITRE DEXIA PARMI LES VALEURS À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS
LE TITRE DEXIA PARMI LES VALEURS À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris.

* VALEURS FINANCIÈRES - Les chefs de file des principaux partis politiques grecs ont à nouveau reporté de 24 heures la réunion prévue mardi pour valider les réformes exigées par les bailleurs de fonds d'Athènes en échange d'un deuxième plan d'aide.

* DEXIA - Le schéma définitif de la reprise de Dexma, filiale française de la banque Dexia en cours de démantèlement, devrait être arrêté d'ici à la fin de la semaine alors que la Caisse des dépôts réunit ce mercredi sa commission de surveillance sur le sujet, ont indiqué à Reuters des sources proches du dossier.

* VINCI a annoncé mardi soir s'attendre à une stabilisation de sa marge opérationnelle en 2012 à son niveau de 2011, dans un contexte de stagnation attendue de l'activité imputable aux incertitudes en Europe.

* EDF - Le record de consommation d'électricité en France a été battu mardi à plus de 100.000 mégawatts (MW), conformément aux prévisions du Réseau de transport électricité, en raison du froid qui touche le pays depuis plus d'une semaine.

* THALES a publié un chiffre d'affaires annuel en baisse de 1% et légèrement inférieur aux attentes du marché, mais a confirmé ses objectifs de marge d'exploitation pour 2011 et 2012.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT - Moody's a abaissé la note de la dette non garantie du groupe à Baa1 contre A3, en faisant valoir une pression accrue sur les résultats et les cash flows en raison de la dégradation du climat opérationnel, du coût de la restructuration du groupe et de ses engagements en matière de dividende pour 2012 et 2013.

* SUEZ ENVIRONNEMENT a publié mercredi des résultats 2011 pénalisés par des difficultés rencontrées sur le chantier de l'usine de dessalement d'eau de mer de Melbourne, en Australie, et a indiqué ne pas prévoir pas de détérioration des fondamentaux du groupe malgré un contexte économique "atone".

* SANOFI a annoncé une croissance de ses résultats au quatrième trimestre, aidé par la consolidation de Genzyme, la réduction de ses coûts ainsi que ses bonnes performances dans les pays émergents et le diabète.

Bristol-Myers Squibb et Sanofi ont dit qu'Apotex leur avait versé 442,2 millions de (333 millions d'euros) en règlement d'un contentieux portant sur le Plavix.

Par ailleurs, la justice américaine a confirmé l'autorisation de mise sur le marché d'une version générique de l'anticoagulant Lovenox de Sanofi.

* STMICROELECTRONICS - Les groupes japonais Renesas Electronics, Fujitsu et Panasonic discutent d'une fusion de leurs activités de semi-conducteurs, ont déclaré à Reuters quatre sources au fait du dossier.

* RENAULT - Nissan a dégagé un bénéfice net de 266,1 milliards de yens (2,6 milliards d'euros) sur neuf mois et dit prévoir un profit pour son exercice 2011-2012 de 290 milliards de yens.

* TECHNIP a annoncé la signature d'un contrat estimé à 2,1 milliards de dollars (1,6 milliard d'euros) sur cinq ans avec la compagnie brésilienne Petrobras.

* BOURBON fait état d'une accélération de sa croissance au quatrième trimestre 2011, qui lui a permis de franchir le cap symbolique du milliard d'euros de chiffre d'affaires annuel, et prévoit une poursuite de l'amélioration en 2012.

* FAURECIA a confirmé son objectif 2015 de chiffre d'affaires après une année 2011 vigoureuse pour l'équipementier automobile, grâce à l'Amérique du Nord et à la Chine et malgré un ralentissement attendu en 2012 à cause notamment de l'Europe.

* KLÉPIERRE va proposer au titre de 2011 un dividende en hausse de 7,4%, à 1,45 euro par action, après avoir enregistré l'an dernier une croissance de 3,6% des loyers, mais la foncière n'a fait aucun commentaire sur une baisse éventuelle de la participation de BNP Paribas.

* VILMORIN a confirmé ses perspectives de croissance pour 2011-2012, soit une hausse de plus de 7% du chiffre d'affaires consolidé et une marge opérationnelle courante de 11%, après une progression de 7,7% à données comparables de son CA semestriel, à 400,7 millions d'euros.

* LAGARDÈRE - Kepler a abaissé sa recommandation sur la valeur à "conserver", contre "acheter".

* ADP - HSBC a abaissé son conseil sur le titre à "sous-pondérer", contre "neutre".

* NEXANS a accusé une perte nette de 178 millions d'euros pour 2011, conséquence des provisions liées à une enquête des autorités européennes de la concurrence, mais sa marge opérationnelle est conforme aux attentes et le numéro deux mondial du câble se dit confiant pour 2012.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant