Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
0
ALSTOM, UNE DES VALEURS À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS
ALSTOM, UNE DES VALEURS À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris :

* ALSTOM. François Hollande a tenté lundi de se présenter en arbitre de la vente des activités énergie d'Alstom, prévenant les prétendants au rachat de ces actifs jugés stratégiques que l'Etat, soucieux de préserver l'emploi en France, aurait "son mot à dire".

* SANOFI a publié des résultats trimestriels affaiblis par le poids des changes, un ralentissement dans les pays émergents et un repli de l'activité vaccin, alors que son pôle diabète a amélioré ses performances. Le laboratoire a confirmé attendre pour 2014 une hausse de 4 à 7% de son bénéfice par action à taux de changes constants.

* ORANGE a stabilisé son taux de marge au premier trimestre, la poursuite de ses efforts d'économies ayant compensé pour partie le recul de son chiffre d'affaires sur ses principaux marchés. Le premier opérateur télécoms français a confirmé ses objectifs 2014, visant un Ebitda compris entre 12,0 et 12,5 milliards d'euros une fois prise en compte la cession de ses activités en République dominicaine.

* ESSILOR a confirmé ses prévisions après un premier trimestre marqué par de bonnes performances dans les pays émergents et un rebond de l'activité aux Etats-Unis. Les ventes du n°1 mondial de l'optique ophtalmique ont augmenté de 3,6% en publié et de 2,4% en comparable.

* CAPGEMINI a annoncé mardi une croissance de 2,3% au premier trimestre, marquée par une reprise aux Etats-Unis et une forte croissance en Asie-Pacifique et en Amérique latine. Le numéro un européen des services informatiques a confirmé viser pour 2014 une croissance organique comprise entre 2% et 4%, avec une marge opérationnelle de 8,8% à 9,0% et un free cash flow organique supérieur à 500 millions d'euros.

* STMICROELECTRONICS a fait part lundi d'un chiffre d'affaires en baisse au titre des trois premiers mois de l'année tout en annonçant une réduction de sa perte, après s'être désengagé de sa coentreprise avec Ericsson.

* IMERYS a fait état d'une baisse de 2,7% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, des effets de change et de périmètre éclipsant l'amélioration du climat économique en Europe et la bonne tenue de l'activité en Amérique du Nord. Hors cessions, cessations d'activités et impact de changes, les ventes du leader mondial des spécialités minérales pour l'industrie ressortent en hausse de 5%.

* ERAMET a vu son chiffre d'affaires reculer de 10% au premier trimestre, en raison notamment d'arrêts de maintenance programmés, et a dit s'attendre à un retour à la croissance au deuxième trimestre. Le groupe minier indique cependant que son résultat opérationnel courant du 1er semestre 2014 devrait être du même ordre que celui du 2e semestre 2013 compte-tenu de l'évolution des prix du nickel et du manganèse.

* HERMES a fait mieux qu'attendu au premier trimestre, dopé notamment par une très forte progression des ventes au Japon avant le relèvement de la TVA intervenue dans le pays début avril. Les ventes du fabricant des sacs Birkin et des "carrés" de soie ont affiché une hausse de 10,1% à taux de change courants. Hors effets de change, la croissance a atteint 14,7%, alors que les analystes anticipaient une progression comprise entre 11% et 14%.

* CLUB MÉDITERRANÉE a publié lundi une activité marquée au premier semestre de son exercice 2013-2014 par une stagnation des ventes la zone Europe-Afrique, avec un ralentissement marqué en France qui contraste avec la croissance affichée en Asie et dans les Amériques

* ORPEA a annoncé lundi l'acquisition de son homologue allemand Silver Care, une opération qui sera relutive sur le bénéfice par action dès 2014 avec une amplification à partir de 2015. Le groupe a relevé son objectif de ventes pour l'exercice en cours à 1.930 millions d'euros (+20% par rapport à 2013).

* STERIA a publié lundi un chiffre d'affaires en croissance organique de 6,1% au premier trimestre 2014 grâce à une forte activité au Royaume-Uni dans le secteur public. Steria, qui projette un rapprochement amical avec Sopra, a par ailleurs annoncé que le dépôt de l'offre publique d'échange sur cette société aura lieu en mai prochain.

* TRANSGENE a annoncé lundi que le groupe pharmaceutique suisse Novartis avait décidé de ne pas lever l'option qu'il détient sur les droits du TG4010, un produit d'immunothérapie du cancer du poumon. La société française continuera la préparation de la phase 3 de ce traitement et cherchera un nouveau partenaire.

* AUDIKA a annoncé mardi avoir signé un accord ferme pour la cession de son réseau italien de 55 centres spécialisés en correction auditive au groupe italien Amplifon, le leader mondial du marché.

(Raoul Sachs et Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant