Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
0
VINCI, VALEUR À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS
VINCI, VALEUR À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, attendue stable face notamment aux incertitudes suscitées par le dossier de la dette grecque.

Vers 08h15, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 se hissait de 0,08%.

* GEMALTO a annoncé mardi que ses cartes SIM avaient été choisies par China Telecom pour le déploiement du transport NFC mobile à Shanghaï et Pékin, les deux plus grandes villes chinoises. Le montant du contrat n'a pas été précisé.

* TOTAL - Patrick Pouyanné, directeur général de Total, confirme dans un entretien au Wall Street Journal paru mardi l'intention du groupe pétrolier de vendre le gazoduc de Frigg en mer du Nord et de recourir à des financements chinois sur le projet russe de Yamal, pour 10 à 15 milliards de dollars, sur un total de 27 milliards de dollars.

* VINCI - L'ONG Sherpa a déposé lundi une plainte contre la filiale du groupe français de BTP au Qatar au sujet des conditions de travail sur divers chantiers du Mondial 2022, rapporte Le Parisien. Yannick Garillon, directeur général de la filiale QDVC, réfute dans le quotidien tout travail forcé et mise en servitude d'ouvriers.

Vinci a par ailleurs publié mardi matin le descriptif de son programme de rachat d'actions propres 2015-2016 qui sera soumis à l'AG du 14 avril. Le montant maximal des achats autorisés est fixé à deux milliards d'euros.

* AIRBUS GROUP - Airbus Helicopters a rejeté lundi des informations du quotidien allemand Bild selon lesquelles le groupe aurait versé des commissions occultes à des responsables grecs à l'occasion de la vente de plusieurs hélicoptères NH-90.

* BNP PARIBAS. Les autorités de régulation du système financier aux Etats-Unis ont jugé lundi insuffisants les plans préparés par trois banques étrangères, dont BNP Paribas, pour faire face à une éventuelle crise.

* GDF - HSBC a abaissé son objectif de cours à 22 contre 23 euros, en maintenant sa recommandation à "acheter".

* NORBERT DENTRESSANGLE - Société Générale a lancé la couverture de la valeur à "acheter", avec un objectif de cours fixé à 174 euros.

* SOPRA STERIA GROUP SA - Berenberg a abaissé sa recommandation à "conserver" contre "acheter", avec un objectif de cours abaissé de 89 à 81,5 euros.

* VIVENDI - Le fonds P. Schoenfeld Asset Management (Psam) a annoncé lundi le dépôt de deux résolutions destinées à l'assemblée générale de Vivendi pour réclamer la distribution de dividendes spéciaux d'un montant total de 9,0 milliards d'euros susceptibles de doper un titre qu'il juge sous-évalué.

* CARREFOUR a annoncé lundi la vente de 12,7 millions de ses propres actions ("treasury shares"), représentant environ 1,73% du capital du distributeur dans le cadre d'un placement accéléré pour un montant d'environ 400 millions d'euros.

* PSA a annoncé que le rachat d'émissions obligataires de Banque PSA Finance s'était soldé par un montant apporté de 1.852,6 millions d'euros. Après cette opération, la dette obligataire bénéficiant de la garantie de l'Etat a été ramenée à 297 millions d'euros, contre 1.500 millions.

* VETOQUINOL a indiqué lundi qu'il entendait poursuivre son programme d'investissement en R&D (7% du chiffre d'affaires en 2014), d'optimisation de son outil industriel et de recherche ciblée de nouvelles croissances externes, après avoir enregistré en 2014 une progression de 5,5% de son résultat opérationnel courant, grâce notamment à la "bonne" maîtrise de ses dépenses et charges de personnel.

* ESKER a annoncé lundi avoir été choisi par Kern Pharma, société spécialisée dans le développement, la fabrication et la mise sur le marché de médicaments, principalement sur le segment des génériques, pour automatiser le traitement de ses 75.000 commandes clients annuelles.

* RUBIS a annoncé lundi l'acquisition du groupe Eres et le lancement possible, dans le courant du semestre, d'une augmentation de capital avec droit préférentiel de souscription d'environ 120 millions d'euros.

* EVOLIS a annoncé une marge opérationnelle de 16,1% en 2014 (contre 16,7% en 2013) et la distribution d'un dividende exceptionnel de 0,71 euro. Le spécialiste des solutions de personnalisation des cartes à puce dit tabler sur une croissance de 15% en 2015 et sur une rentabilité opérationnelle "dans la lignée des années précédentes".

(Alexandre Boksenbaum-Granier, Gilles Guillaume et Raphaël Bloch)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant